5 décembre 2023

Immobilier : le coup de frein sur le marché se confirme

La tendance haussière des prix de l'immobilier ancien en France semble toucher à sa fin. Selon l'indice Notaires-Insee, publié jeudi 7 septembre 2023, la progression des prix n'était que de 0,5% au deuxième trimestre 2023.

En comparaison, l’évolution des prix de l’immobilier était de 6,8% au deuxième trimestre 2022. Mais le ralentissement avait commencé et l’augmentation a successivement reculé chaque trimestre à 6,4%, 4,6%, 2,7% et maintenant 0,5%.

Les raisons du ralentissement du marché

Plusieurs facteurs expliquent ce ralentissement. La principale raison évoquée est la flambée des taux d'intérêt, augmentant le coût des crédits. Elodie Frémont, présidente de la commission statistiques immobilières des Notaires du Grand Paris, souligne : « Désormais, il faut épargner, ou en tout cas faire des apports conséquents, pour que le dossier de crédit puisse même être instruit ».

L'inflation, réduisant le pouvoir d'achat des ménages, contribue également à la baisse des prix, en particulier pour les maisons. Si l’Insee prévoit désormais une inflation inférieure à 5% sur l’ensemble de l’année 2023, la hausse des prix reste très élevée.

Immobilier : l'impact sur les transactions

Face à cette situation, les vendeurs, tout comme les acheteurs, sont sous pression. Certains propriétaires, voyant les prix baisser, retirent leurs biens du marché. Elodie Frémont note que les vendeurs actuels sont souvent ceux qui sont financièrement contraints de vendre ou qui n'ont pas le choix en raison de situations personnelles comme un divorce ou une succession.

Le nombre de transactions, qui avait atteint un record de plus de 1,2 million en 2021, continue de diminuer rapidement. Fin juin 2023, selon l’étude Insee, ce sont tout juste plus d’un million de ventes qui ont été réalisées sur un an (1,002 million). C’est près de 200.000 de moins que sur l’année 2022, et même près de 70.000 de moins que sur 12 mois glissants à fin mars 2023.

Tableau de l'évolution des prix de l'immobilier en France

2022 T4 (d) 2023 T1 (d) 2023 T2 (p) 2022 T4 (d) 2023 T1 (d) 2023 T2 (p)
Ensemble 0,2 -0,3 -0,8 4,6 2,7 0,5
Appartements 0,3 -0,1 -1,0 3,4 2,1 0,0
Maisons 0,2 -0,4 -0,6 5,5 3,0 0,9

Ce tableau présente les variations des prix des logements anciens en France métropolitaine pour les trois derniers mois (CVS) et pour les 12 derniers mois. Les données sont présentées pour l'ensemble des logements, les appartements et les maisons. Les variations sont exprimées en pourcentage. Les données marquées par (p) sont provisoires, tandis que celles marquées par (d) sont définitives.

Source : Insee

Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *