14 juillet 2024

Arnaque : alerte au démarchage pour des panneaux photovoltaïques

Augmentation des escroqueries via des appels prétendant provenir du ministère de l’Énergie : des numéros souvent initiant par 09 48 15 ou 01 62 vous proposent un pléthore de services tels que des chèques énergie ou l’installation de panneaux solaires. Derrière ceci se cache un plan frauduleux pour recueillir des informations financières en se faisant passer pour une autorité officielle. Ces appels perpétuels génèrent un climat d’envahissement et de méfiance.

Quels sont les cibles de ces escroqueries sur l’énergie solaire ?

Les escrocs ciblent principalement les particuliers, spécifiquement la population vieillissante, qui pourrait être moins informée et donc plus susceptible d’adhérer à ces offrandes trompeuses. Les dégâts financiers endurés par les victimes peuvent être considérables. Les précepteurs d’informations bancaires, cachés sous de minuscules montants non autorisés, manipulent habilement la situation à leur avantage. Les victimes se retrouvent souvent avec des abonnements dolosifs et engagés pour des durées exorbitantes. La DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) a lancé une enquête pour mieux comprendre la dynamique de ces opérateurs.

Malgré une législation stricte sur le sujet, bon nombre d’entreprises ferment les yeux sur la loi. En 2023, la DGCCRF a mené des contrôles sur plus de 5 000 entités liées à des démarchages téléphoniques, infligeant un total de plus de quatre millions d’euros d’amendes. Les sanctions peuvent aller jusqu’à 75 000 euros pour une personne physique et 375 000 euros pour une personne morale pour non-respect de ces normes.

Comment se prémunir contre ces manoeuvres frauduleuses ?

La DGCCRF incite les consommateurs à rester vigilants et à notifier tout appel douteux sur Signal Conso, un service gratuit en ligne du ministère de l’Économie. Ces signalements serviront d’appui et renforceront les investigations en cours pour identifier et poursuivre les acteurs de ces fraudes.

Il est essentiel de rappeler que la réglementation en matière de démarchage téléphonique est bien définie. Depuis le 1er mars 2023, les sollicitations commerciales par téléphone sont formellement régulées. Elles sont proscrites le samedi, le dimanche et les jours fériés, et limitées en semaine de 10h à 13h puis de 14h à 20h. Par ailleurs, un consommateur ne peut être sollicité plus de quatre fois par mois par le même professionnel ou toute personne agissant en son nom. Par conséquent, il est recommandé à chacun de faire preuve d’extra vigilance face à ces appels non désirés et de s’en tenir strictement à ces règles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *