14 juillet 2024

Bac 2024 : voici ce qu’on vous offre si vous êtes diplomé

Récompenses financières pour les nouveaux bacheliers : un coup de pouce au mérite

Dans un contexte de compétition académique, de plus en plus d’institutions financières et de collectivités locales proposent des « coups de pouce » financiers pour gratifier les nouveaux bacheliers. Ces récompenses, qui varient selon les résultats obtenus à l’examen du baccalauréat, sont une marque de reconnaissance pour l’effort et le talent des élèves.

Coups de pouce des banques : encourager l’excellence

Les banques sont de plus en plus nombreuses à proposer des incitations financières pour féliciter les nouveaux diplômés. Selon les organismes bancaires et les résultats de l’élève, ces primes peuvent osciller entre 40 et 250 euros. Cependant, les conditions et modalités d’obtention de ces primes diffèrent d’une institution à l’autre. Certaines demandent la présentation du relevé de notes, tandis que d’autres exigent l’ouverture d’un compte bancaire. Certaines banques, telle la Banque Populaire, vont jusqu’à élargir leur prime aux diplômés d’un CAP, d’un BEP ou de tout autre diplôme supérieur, toujours dans l’optique de valoriser le succès académique.

Il est à noter que la demande de ces primes doit souvent être effectuée dans une période donnée après l’obtention du diplôme. Les candidats à ces coups de pouce financiers sont recommandés à bien se renseigner sur les spécificités de chaque offre avant de faire leur demande. Pour plus d’informations à ce sujet, il est conseillé de consulter ce lien.

Aides des collectivités locales : appuyer la poursuite des études

Les collectivités locales, conscientes de l’importance de la réussite éducative, apportent également leur soutien aux nouveaux bacheliers sous forme de primes. Le montant de ces primes varie selon la région et la mention obtenue à l’examen. En Île-de-France, par exemple, une prime peut atteindre jusqu’à 1 000 euros pour les étudiants qui ont obtenu une mention « très bien » à leur baccalauréat. Cependant, cette aide est conditionnée par la poursuite des études dans un établissement situé en Île-de-France. Pour plus de détails sur cette offre, veuillez consulter ce lien.

En plus de ces aides, il existe aussi l’aide au mérite, une prime attribuée par le Crous exclusivement aux bacheliers qui ont décroché une mention «très bien» et qui séance leur entrée en études supérieures l’année suivant l’obtention de leur diplôme. Versée sur trois ans, cette prime peut s’élever à 900 euros par an, correspondant ainsi à un versement mensuel de 100 euros sur neuf mois. Toutefois, cette aide est annulée en cas de redoublement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *