14 juillet 2024

Ecologie : la transformation des entreprises passe d’abord par les données




Le rôle des données pour un avenir écologique | Économie et Environnement

Utiliser les données pour une économie plus écologique et durable

Découvrons ensemble comment des données fiables peuvent aider les entreprises à construire un avenir plus respectueux de l’environnement et à favoriser des pratiques viables.

L’importance des données dans la transition écologique

Face au défi climatique, les entreprises ont la possibilité d’exploiter leurs données pour mettre en œuvre des pratiques durables. Au-delà de satisfaire aux normes règlementaires, les données offrent l’opportunité de faire de véritables choix éco-responsables. En effet, grâce à des systèmes de gestion des données solides, les entreprises peuvent garantir leur transparence, répondre proactivement aux enjeux environnementaux et ouvrir la voie à un avenir plus vert et durable. L’exploitation de données de haute qualité permet de faire des décisions éclairées, de réduire l’empreinte environnementale et de participer à la création d’un monde plus sain.

L’utilisation des données n’est pas seulement une nécessité, mais aussi une formidable stratégie. En plus de mesurer les émissions de gaz à effet de serre et d’identifier les sources de pollution, les données permettent d’évaluer les méthodes de réduction de l’impact écologique. Par conséquent, une gestion rigoureuse et optimisée des données est cruciale dans la lutte contre le changement climatique.

Les données contre la déforestation : un cas d’étude

Un bon exemple de l’usage des données pour une meilleure conformité environnementale est le nouveau Règlement européen sur les produits exempts de déforestation. Selon ce règlement, les entreprises doivent garantir que leurs produits ne contribuent pas à la déforestation. En cas de non-respect, une entreprise peut encourir des pénalités financières pouvant atteindre 4 % de son chiffre d’affaires. Pour s’y conformer, les entreprises doivent recueillir des données détaillées sur leurs produits avant leur mise sur le marché, notamment les coordonnées géographiques des sites de production, et évaluer l’impact de ces sites sur la déforestation.

En utilisant les données géospatiales fournies par des organismes comme Global Forest Watch, les entreprises peuvent vérifier que leurs sources d’approvisionnement ne contribuent pas à la déforestation. Ainsi, en cas d’impact prouvé sur la déforestation, les entreprises peuvent être tenues de réparer les dommages en participant à la restauration et au reboisement. Cet exemple souligne l’importance de la collecte, de l’intégration, du contrôle et de la rétention des données pour une conformité environnementale complète. L’utilisation de technologies de pointe, comme celles proposées par Informatica, est donc essentielle pour une transition réussie vers des activités économiques à faible impact environnemental.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *