14 juillet 2024

Energie : comment comprendre les hausses des prix de l’électricité ?





Le Tarif Bleu de l’électricité en France : Comment et pourquoi évolue-t-il ?

Le Tarif Bleu ou tarif réglementé de vente de l’électricité est un tarif fixé par les autorités publiques et exclusivement proposé par les fournisseurs d’énergie historiques tel qu’EDF. Destiné aux particuliers et aux petites entreprises souscrivant une puissance inférieure à 36 kVA, sa tendance haussière actuelle est fortement liée aux oscillations du marché de gros européen de l’énergie et l’arrêt graduel des mesures de protection tarifaire instaurées par le gouvernement.

Sur quels facteurs se base l’augmentation du tarif réglementé ?

En 2023, la forte augmentation du tarif réglementé de l’électricité s’est principalement expliquée par l’expiration du bouclier tarifaire qui a été introduit par le gouvernement en 2022. Cette mesure avait pour but de diminuer la taxe sur l’électricité et ainsi, préserver le pouvoir d’achat des Français face à l’escalade des prix du marché de gros. Par exemple, la taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité (TICFE) avait été réduite à 1 € par MWh, initialement fixée à 32 €. Cependant, cette modification étant provisoire, la TICFE a été rehaussée à 21 € par MWh en février 2023 et est prévue pour atteindre son taux original de 32 € en février 2025, ce qui entraînera de nouvelles hausses des tarifs réglementés.

Comparaison entre l’offre de marché et le tarif réglementé

Diverses offres de marché sont apparues suite à l’évolution du marché de l’énergie en 2007. Ces offres, définies par les fournisseurs, peuvent soit être indexées sur le tarif réglementé, soit évoluer en fonction des prix du marché. Bien que ces offres aient souvent un meilleur rapport qualité-prix, elles sont généralement moins stables que les tarifs réglementés. Par ailleurs, les clients peuvent retourner au tarif réglementé après avoir souscrit à une offre de marché, sous condition que leur puissance souscrite ne soit pas supérieure à 36 kVA. Cependant, cette option n’est pas disponible pour le gaz.

De forums d’aide au paiement de l’électricité sont disponibles, tels que le chèque énergie pour les ménages modestes ou le bouclier tarifaire établi en 2022. Malgré la disparition progressive de ce dernier, il a permis de contenir l’augmentation des tarifs réglementés à 4 % pour la même année.

Anticipations futures

Il est prévu que les hausses du tarif réglementé continuent suite à la fin du bouclier tarifaire en 2025. Comme l’a indiqué le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, les révisions du tarif réglementé de l’électricité devraient rester sous la barre des 10% par an, taxes incluses. Les consommateurs doivent donc s’attendre à voir leurs factures augmenter dans les années à venir.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *