14 juillet 2024

JO 2024 : une nouvelle grève dans les aéroports de Paris !

Aéroports de Paris : Les syndicats menacent d’une grève durant les Jeux Olympiques

En dépit de l’attente qui entoure l’organisation des Jeux Olympiques à Paris, des nuages sombres se profilent avec l’ultimatum posé par les syndicats des Aéroports de Paris. Ces derniers envisagent une grève durant l’événement sportif si leurs revendications ne sont pas prises en compte par la direction d’ADP. Les syndicats demandent une uniformisation des gratifications pour tous les agents en poste durant les jeux, ainsi qu’un plan d’embauche adapté à chaque activité et catégorie de personnel pour combler le déficit de près de 1000 postes.

Détailles des revendications syndicales

Les syndicats, notamment CGT, CFDT, FO et UNSA, mettent en avant plusieurs exigences. Ils réclament une revalorisation salariale pour compenser la dureté et la pénibilité du travail des agents en charge de la sécurité. De plus, ils souhaitent une majoration des heures de nuit (25%) et du travail du dimanche (50%). Enfin, ils aspirent à des mesures concrètes pour stopper la dégradation continuelle des conditions de travail et garantir l’exercice des droits aux congés durant l’année.

Impact potentiel sur les Jeux Olympiques

Compte tenu du trafic journalier estimé à 350 000 passagers dans les aéroports parisiens (Roissy-Charles-de-Gaulle et Orly) durant la période estivale, une éventuelle grève pourrait fortement perturber le déroulement des Jeux Olympiques. Comme l’organisation de l’événement mobilise des infrastructures spécifiques pour l’accueil des athlètes et des délégations, le mouvement social envisagé pourrait avoir des conséquences importantes. La direction d’ADP a jusqu’au 5 juillet 2024 pour répondre favorablement aux demandes syndicales, faute de quoi un préavis de grève sera déposé.

Un premier rendez-vous : la journée de grève du 28 juin 2024

En vue de mettre la pression sur la direction d’ADP, les syndicats ont déjà annoncé une première journée de mobilisation le vendredi 28 juin 2024. Selon la CFDT, cette mobilisation pourrait être le prélude à une série de grèves pendant les Jeux Olympiques. Il s’agit essentiellement des employés chargés de la sécurité des aéroports. Si aucune réponse positive n’est obtenue, d’autres grèves sont prévues les dimanches 21 et 28 juillet, les 4, 11, 18 et 25 août, ainsi que les 1er, 8, 15 et 22 septembre 2024, soit en pleine période olympique et de vacances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *