14 juillet 2024

La consolidation du marché de la e-santé doit aboutir à la constitution de champions souverains

Le récent paysage de la e-santé en France : évolutions et enjeux

La e-santé a connu un développement fulgurant, assimilé par certains à un véritable « Far West ». Néanmoins, ce secteur a aujourd’hui atteint une certaine maturité suite à une régulation accrue. Les exigences pour faire son entrée sur ce marché ont augmenté grandement, nécessitant désormais des investissements conséquents. La norme pour l’agrément des sociétés de téléconsultation comporte désormais 246 exigences techniques. Pourtant, ce marché voit émerger des leaders tels que Doctolib, Cegedim et CompuGroup Medical, qui contrastent avec une télémédecine encore très fragmentée et essentiellement logiciel en France.

Face à la présence d’acteurs étrangers ayant une vision plus commerciale de la santé, il est crucial que la e-santé française s’unisse et crée des champions nationaux. Ces entités pourraient ainsi s’opposer efficacement aux ambitions de ces acteurs externes et préserver notre modèle de soins unique.

Le rôle clé des acteurs français pour un avenir de la e-santé à la française

Plusieurs acteurs français ont pris l’initiative de renforcer leur présence sur le marché de la e-santé. Ainsi, la Poste a investi dans ce domaine avec la création de la section La Poste Santé & Autonomie, qui inclut ses acquisitions dans le secteur de la santé à domicile, ainsi que dans les services numériques de confiance pour les données de santé comme Docaposte, Nouveal, Maela. Tout comme Orange qui a également établi une stratégie dans ce secteur, avec des acquisitions comme Enovacom, Exelus, NEHS Digital et Xperis.

Ces dynamiques d’investissements ne doivent pas être laissées aux seules grandes entreprises. Les PME, capables de penser de manière innovante et agile dans un monde constamment en mouvement, doivent aussi s’unir pour co-construire un écosystème complet. Cette collaboration pourrait permettre d’atteindre une masse critique de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires à court terme. La conjonction des trois dimensions – outils, services et soins – est fondamentale pour répondre aux défis à venir tels que la désertification médicale, le vieillissement de la population et l’émergence de maladies chroniques.

En concluant, il est impératif de formuler des stratégies pour l’avenir de la e-santé en France, afin de préserver notre modèle de soins basé sur l’égalité d’accès pour tous. Une perspective d’une santé marchande à l’instar de Amazon Clinic n’est pas idéale – surtout en termes de protection des données sensibles. Preuve en est, le système de santé français est un motif de fierté nationale et il est donc essentiel de garantir que la santé pour tous ne soit pas sacrifiée au profit d’une santé commerciale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *