14 juillet 2024

Pourquoi le prix du gaz va encore augmenter en juillet ?

Zoom sur la répartition des coûts du gaz et les raisons de son augmentation

Saviez-vous que le prix du gaz est réparti en trois : l’achat de la molécule, les taxes et les frais de transport et distribution ? Si les coûts de la molécule sont en baisse sur les marchés de gros, c’est l’augmentation des frais liés au réseau (+27,5%) qui fait grimper la note. Ces coûts supplémentaires sont occasionnés par la maintenance et l’augmentation du biogaz. Les taxes quant à elles restent stables.

L’impact n’est pas indolore pour le consommateur : la facture annuelle moyenne passe de 1 060 euros à 1 184 euros, d’après la CRE. Sans surprise, les fournisseurs comme Engie et TotalEnergies ont commencé à répercuter cette hausse sur leurs offre, notamment pour les anciens abonnés aux tarifs réglementés de vente du gaz naturel (TRVG).

Quid des options pour les consommateurs face à l’augmentation des prix

Si l’augmentation du prix du gaz est partie pour durer, les consommateurs ne sont pas pour autant dépourvus de pouvoir d’action. En effet, les fournisseurs de gaz ont toute latitude pour fixer leurs prix et peuvent choisir de ne pas répercuter la hausse sur leurs clients. Certaines plates-formes pourraient alors décider de conserver leurs tarifs actuels pour rester compétitifs, tandis que d’autres pourraient choisir d’augmenter les frais soit au niveau de l’abonnement, soit sur la consommation en kilowattheures (kWh).

Pour aider les consommateurs à y voir plus clair, la CRE publie tous les mois un prix de référence de vente de gaz naturel. Influant sur les comparaisons d’offres, il est judicieux pour les abonnés de surveiller de près les variations tarifaires et se pencher sur les offres disponibles pour optimiser leurs dépenses. De plus, la possibilité de résilier son contrat sans frais à tout moment offre une souplesse non négligeable pour trouver les offres les plus attractives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *