14 juillet 2024

Pourquoi les banques peinent à fidéliser la jeune génération ?

Les jeunes Français de plus en plus infidèles à leurs banques

Ère de la mobilité bancaire et de l’innovation numérique

La relation entre les jeunes Français et leurs banques connaît une importante évolution. D’après une étude récente de Tink et OpinionWay, une grande majorité (69%) des Français de moins de 35 ans se disent prêts à changer de banque pour bénéficier de services mieux adaptés à leurs besoins. Cette nouvelle dynamique met en lumière une demande croissante pour des services bancaires innovateurs et numériques.

La génération connectée recherche de plus en plus des solutions modernes et fonctionnelles. En effet, plus de la moitié (52%) des jeunes clients bancaires utilisent déjà diverses applications pour gérer leur argent, un taux d’adoption relayant les tranches d’âge plus mature au second plan (46% pour les 35-49 ans et 37% pour les 50-64 ans). Ceci démontre l’adhésion croissante des jeunes à la FinTech plaçant les outils numériques au coeur de la gestion de leur finance.

La personnalisation des services bancaires comme levier de fidélité

Dans leur quête d’autonomie financière, les jeunes Français estiment qu’une banque se doit d’offrir une valeur ajoutée. Pour 78% d’entre eux, la banque en ligne est un outil incontournable pour leur gestion financière quotidienne, avec 70% qui invoquent la facilité de gestion de leur budget comme avantage principal. Cette génération technophile s’attend donc à des services bancaires numériques intelligents, accessibles et conçus pour accompagner activement leur gestion de finance.

Par ailleurs, une demande croissante pour des services de conseil financier personnalisés se fait sentir. Plus de la moitié (58%) des jeunes adultes aimeraient voir leur banque prendre une part plus active dans la gestion de leurs finances. Un appel clair pour des services bancaires centrés sur le client et innovants. Pour satisfaire ces exigences, les banques se doivent d’optimiser leur offre via des outils numériques dédiés et sur mesure visant non seulement à attirer la nouvelle clientèle, mais aussi à fidéliser leur base de clients existants.

Jérôme Albus, VP Banking & Lending Europe chez Tink France, met l’accent sur l’importance pour les établissements bancaires d’adapter leur stratégie : « Plus que jamais, les banques doivent concentrer leurs efforts sur la fidelity de leur clientèle. Face à une concurrence intense, les consommateurs ont le choix entre une pléiade de services et de fournisseurs. Les banques doivent donc miser sur l’innovation pour se démarquer et répondre à l’évolution des attentes des jeunes consommateurs. La collaboration avec des partenaires tiers pourrait ainsi faciliter et accélérer le lancement de produits novateurs.».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *