14 juillet 2024

Recyclage : la consigne sur le verre de retour en France en 2025

La consigne sur le verre : Vers une réduction de l’impact environnemental des emballages

Le test de la consigne sur le verre est une manifestation audacieuse en faveur de la durabilité environnementale. Ce système innovant ambitionne de mitiger l’impact environnemental des emballages tout en faisant face à l’inflation du coût du verre engendrée par la récente crise énergétique. Il se concrétise par l’achat de denrées courantes dans des emballages réutilisables, disponibles dans les supermarchés des quatre régions sélectionnées.

À partir de mai 2025, ce programme permettra à 16 millions de Français d’acheter des articles conditionnés dans des contenants réutilisables. Les produits principalement concernés sont les bouteilles de bières, les jus de fruits et les pots de conserves alimentaires. Les consommateurs seront encouragés à payer une consigne, récupérable lors du retour des emballages vides dans les points de ventes. Ces derniers seront ensuite acheminés vers des centres de nettoyage spécialisés pour être réemployés.

Le réemploi du verre : Une solution pour réduire les déchets

La finalité principale de cette initiative est de diminuer l’empreinte carbone des emballages, prenant en compte que la réutilisation des contenants est moins énergivore que la production de nouvelles bouteilles. De plus, la consigne en verre est annonceuse de la création de nombreux emplois dans divers domaines, tels que la fabrication, le transport et le nettoyage des emballages.

Le choix des quatre régions n’est pas fortuit. Comme le souligne Citeo dans son communiqué de presse, les citoyens des régions sélectionnées se distinguent par une performance de tri largement supérieure à la moyenne nationale et ont donc le profil le plus adéquat pour développer de nouveaux écogestes.

Une initiative bénéfique à la fois pour consommateurs et entreprises

Pour le consommateur, cette démarche s’accompagne d’un léger surcoût initial qui sera compensé par le remboursement de la consigne lors du retour des emballages. En définitive, le coût est nul si on adopte les bonnes pratiques écologiques.

Cette mesure a également un impact positif sur la santé financière des entreprises, en particulier dans le secteur de l’agroalimentaire. En effet, la réutilisation des emballages apparaît comme une solution viable pour préserver leur marge malgré la flambée des coûts des matériaux de base. Le réemploi d’une bouteille en verre s’avère en effet moins coûteux que l’achat et la production d’une nouvelle, notamment grâce à l’économie d’énergie réalisée.

Comprendre le réemploi : Le fonctionnement de la « boucle ReUse »

Pour aider les Français à mieux comprendre le fonctionnement et les étapes du réemploi du verre, Citeo a conçu une vidéo explicative détaillée présentant le principe de sa « boucle ReUse ». Une initiative de plus qui démontre que le verre réutilisable est une solution d’avenir pour une consommation plus responsable et durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *