14 juillet 2024

Santé : antibiotiques sans ordonnance, ce qui a changé depuis le 19 juin




Nouvelles directives pour la délivrance d’antibiotiques : le rôle élargi des pharmaciens

Une évolution significative se produit dans le système des soins de santé en France. Désormais, les pharmacies peuvent délivrer certains antibiotiques sans prescription médicale, une mesure instaurée pour pallier à la crise des déserts médicaux. Conformément aux récents amendements de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2024, le rôle des pharmaciens s’étend vers des soins de première ligne pour des pathologies courantes comme les angines et les cystites.

Des restrictions pour prévenir les abus

Un protocole strict est à suivre pour obtenir les antibiotiques. Ce processus implique un test rapide d’orientation diagnostique (TROD) pour certifier l’origine bactérienne de l’affection. Pour une angine, le TROD est employé pour discriminer entre une infection bactérienne, appropriée pour un traitement antibiotique, et une infection virale, qui n’en nécessite pas. Dans le cas des cystites, la détection de nitrites et de leucocytes dans l’urine témoigne d’une infection bactérienne.

Pourquoi cette modification est-elle nécessaire?

Cette mesure est en grande partie motivée par le défi de la désertification médicale en France. Le transfert d’une partie de la charge de travail des médecins vers les pharmaciens est une initiative visant à alléger la pression sur les cabinets médicaux et améliorer l’accès aux soins pour tous. Comme l’a souligné Philippe Besset, Président de la Fédération des pharmaciens d’officine, les pharmaciens doivent suivre des formations spécifiques et s’inscrire auprès de l’agence régionale de santé pour avoir le droit de prendre en charge ces affections.

Une utilisation contrôlée des antibiotiques

L’objectif de cette réforme est aussi de lutter contre l’antibiorésistance, un phénomène alarmant en France, l’un des plus importants consommateurs d’antibiotiques en Europe. Une utilisation imprudente et récurrente des antibiotiques favorise la prolifération de bactéries résistantes. Comme rappelé par Ameli.fr, l’usage abusif ou erroné des antibiotiques entraîne des résistances bactériennes.

Réactions contrastées des professionnels de santé

Malgré un accueil généralement positif de la part des patients, cette mesure suscite des inquiétudes chez certains médecins, qui développent des préoccupations quant à d’éventuels diagnostics erronés et une mauvaise gestion des infections. Néanmoins, un système de communication fiable entre les pharmaciens et les médecins est prévu, permettant une continuité des soins.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *