14 juillet 2024

Sécurité routière : interfile, les règles changent-elles pour les motards ?

Circulation interfile pour les motards : une échéance cruciale prévue pour le 1er août 2024

D’ici le 1er août 2024, une modification majeure pourrait affecter la conduite des motards : en effet, l’interdiction de la circulation interfile, très prisée par ces derniers, pourrait être intégrée au Code de la route. Toutefois, même après trois ans d’expérimentation, le Code n’a pas explicitement proscrit cette pratique, et la Sécurité routière n’a pas encore pris de décision finale concernant son interdiction. En clair, l’interdiction totale de la circulation interfile n’a pas été arrêtée, seules les expériences y afférentes se termineront au 1er août 2024.

La question de la sécurité routière en jeu

Malgré plusieurs phases de tests depuis 2016, les résultats restent peu convaincants. Michel Pons, représentant de la Ligue contre la violence routière, rapporte que 22% des accidents de la circulation impliquent des deux-roues, bien que ceux-ci ne représentent que 2% du trafic total.

Une demande de tolérance de la part des motards

Jean-Marc Belotti, porte-parole de la Fédération française des motards en colère (FFMC), défend ardemment la circulation interfile qu’il estime être un moyen efficace de désengorger le trafic et de réduire les risques d’accidents statiques. Pour lui, il s’agit d’un véritable « art de vivre ensemble », à condition que les motards adoptent une vitesse appropriée entre les files et que les automobilistes signalent correctement leurs changements de file. Malgré ces arguments, certains experts recommandent une interdiction totale pour éviter les comportements à risque et minimiser les accidents impliquant des deux-roues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *