14 juillet 2024

Victoire du NFP, chronique d’un désastre économique annoncé !





Le programme NFP, un cocktail explosif pour l’économie?

À la lecture des récentes propositions du Nouveau Front populaire (NFP), bon nombre d’économistes et d’entrepreneurs se font des soucis pour l’avenir de l’économie française. Voyons ensemble pourquoi.

SMIC à 2000 euros brut et blocages des prix : les dangers pour l’économie

L’idée de porter le SMIC à 2000 euros brut peut sembler alléchante pour une frange de la population salariée. Or, cette mesure promet d’être un fardeau pour les Très Petites Entreprises (TPE) et les Petites et Moyennes Entreprises (PME). En effet, ceux-ci pourraient être contraints de licencier face à l’incapacité d’absorber une telle augmentation de leurs coûts. De plus, dans un contexte mouvementé sur les prix où les hausses ne sont pas toujours répercutées, les marges pourraient sérieusement en pâtir.

Le blocage des prix s’annonce lui aussi problématique. Il pourrait entraîner des pénuries inévitables, notamment en contradiction avec l’augmentation des coûts de production liés à l’augmentation du SMIC. Les entreprises pourraient être contraintes de cesser de produire ou de vendre ailleurs, ce qui entrainerait à la fois des licenciements et des pénuries.

A l’aube d’une nouvelle ère d’incertitude économique ?

L’augmentation des impôts envisagée par le NFP avec le rétablissement de l’ISF pourrait mener à une véritable exode économique. Les très riches et les travailleurs pourrait choisir d’aller pêcher en d’autres eaux, laissant l’économie tricolore dans un état de fragilité. La beauté de l’Europe, c’est que les biens et les personnes peuvent se déplacer librement. Les investissements étrangers pourraient ainsi se tarir.

Michel Picon, président de l’U2P (Union des entreprises de proximité), prévient : « Cela va nous amener dans le mur ». Le programme du NFP est redouté par de nombreux adhérents, notamment dans le secteur des TPE. La situation économique incertaine qui pourrait résulter de ces décisions invite à la prudence. Le conseil serait de garder son épargne mobile et de refuser les investissements. En cas de victoire du NFP, on peut craindre une dégradation économique du pays, une attaque sur sa dette qui pourrait être brutale.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *