19 avril 2024

Assurance maladie : Attention à cette nouvelle arnaque !

De nouvelles formes d’escroqueries sont constamment mises au point pour arriver à tromper même les plus sceptiques parmi nous. Une arnaque récente sur laquelle nous souhaitons attirer votre attention consiste à se faire passer pour un conseiller de l’Assurance Maladie, ceci après avoir envoyé un SMS frauduleux demandant une mise à jour des informations personnelles.

Le modus operandi des fraudeurs

Après avoir envoyé le SMS fallacieux, la victime reçoit un appel d’une personne se présentant comme un conseiller de l’Assurance Maladie. Ce faux conseiller prétend vouloir aider la victime à résoudre la fraude liée au SMS, en lui demandant de partager des informations bancaires et de lui remettre la carte dans une enveloppe. Un complice se présente ensuite au domicile de la victime pour récupérer l’enveloppe.

Dès que les malfaiteurs ont la carte bancaire et le code PIN en leur possession, ils commencent à retirer de l’argent des distributeurs automatiques et à effectuer des virements vers d’autres comptes. Les pertes pour les victimes peuvent s’élever à plusieurs milliers d’euros. Dans les Hautes-Pyrénées, une victime a récemment perdu 2.500 euros à la suite de cette arnaque.

Prévenir la fraude : quelques conseils

Pour contourner ce genre d’escroqueries, quelques précautions de base sont nécessaires. Tout d’abord, il est essentiel de ne jamais partager d’informations personnelles ou bancaires par téléphone, SMS ou via un lien internet douteux. Il convient également de toujours vérifier l’authenticité des demandes en contactant directement l’organisme concerné par ses propres moyens.

Il est particulièrement important d’être attentif à toute demande inhabituelle, telle que celle de donner sa carte bancaire à un tiers. Si votre code PIN vous est également demandé, cela devrait immédiatement déclencher une alarme, car même votre conseiller bancaire ne connaît pas votre code. En suivant ces conseils et en restant vigilant, vous pouvez grandement réduire les risques de vous faire piéger par ces prétendus conseillers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *