1 mars 2024

Consommation : les prix commencent à baisser en France ?

Selon les données provisoires de l'INSEE, l'inflation a ralenti en novembre 2023, atteignant 3,4% sur un an. C’est tout simplement son niveau le plus bas depuis début 2022, mais qui reste au-dessus de l’objectif de la Banque Centrale Européenne (BCE) d’une inflation à 2% par an. La situation s’améliore donc, mais reste critique.

Cette modération des prix est confirmée par ailleurs par la Banque de France, qui a observé une baisse continue des difficultés d'approvisionnement et une diminution des prix des matières premières, premières raisons des augmentations de prix depuis la Covid-19. Ainsi, en novembre 2023, 6% des industriels ont signalé une baisse de leurs prix de vente, contre seulement 2% en décembre 2022.

Les prix en France évoluent de manière disparate

Malgré la tendance générale à la baisse, certains secteurs ont continué de subir une augmentation de leurs prix. Par exemple, 5% des entreprises industrielles ont augmenté leurs tarifs en novembre 2023, selon la Banque de France. Mais c’est un chiffre nettement inférieur aux 21% observés un an auparavant.

Inversement, la baisse des prix est plus prononcée dans certains secteurs. Les industries du bois, papier, imprimerie (17%), de l'agroalimentaire (12%) et de l'automobile (9%) ont vu la plus grande proportion d'entreprises signaler une réduction de leurs prix.

« Dans le bâtiment, 7% des entreprises ont augmenté leurs prix ce mois-ci (après 46% en novembre 2022), tandis que 9% des entreprises du secteur ont baissé leurs prix. Cette proportion atteint même 19% dans le gros œuvre », souligne en outre l’institution bancaire.

Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *