1 mars 2024

Crédit immobilier : l’apport atteint un tiers du prix d’achat

Malgré des perspectives d’adoucissement sur les taux d’emprunt, les acheteurs sur le marché immobilier en France font face à des apports records pour obtenir un crédit immobilier. Les conditions de crédit de plus en plus strictes et une inflation persistante ralentissent actuellement la dynamique du marché.

Réduction notable des transactions immobilières

Le marché immobilier a connu une nette régression des transactions selon le réseau Century 21 interpellé par My Sweet Immo. Il enregistre effectivement une chute de presque 16% sur l’année 2023. Cette baisse est imputée à l’accélération des taux d’intérêt, mais aussi à un durcissement des conditions de crédit ainsi qu’à une hausse sensible de l’inflation. Les prix en perpétuelle hausse sont aussi une raison importante de cette baisse. Une diminution des prix de 10 à 15% est nécessaire pour régénérer le marché immobilier en région parisienne, selon Century 21. En France, le réseau d’agences a seulement constaté une baisse de prix de 1,7% pour les maisons et 3,4% pour les appartements.

Plafond historique pour obtenir un crédit immobilier

Parallèlement à cette tendance, le marché pourrait évoluer en raison du montant inédit requis pour l’obtention d’un crédit immobilier. En plus des taux d’intérêt élevés pesant directement sur les remboursements mensuels et ainsi sur l’endettement maximal fixé à 35% des revenus par le HCSF (Haut Conseil de stabilité financière), l’apport nécessaire à l’acceptation d’un dossier de crédit pourrait gripper le marché.

Toujours selon Century 21, le niveau de cet apport est inédit. Effectivement, au deuxième semestre 2023, il était de 36,6% du prix d’achat, en progression de 2% par rapport à la période précédente. De plus, les retraités réussissent nettement mieux à obtenir leur crédit grâce à leur apport personnel conséquent, tandis que les primo-accédants et les jeunes acquéreurs peinent à obtenir l’apport nécessaire de presque 90 000 euros requis pour un bien immobilier de 250 000 euros.

Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *