1 mars 2024

Inflation : les dépenses des ménages en réelle baisse ?

Récemment, l'inflation annuelle a montré des signes de ralentissement, passant d'environ 5 % au début de l'année 2023 à 3,4 % en novembre 2023. Cette baisse pourrait suggérer une stabilisation des prix. Cependant, l'inflation est un indicateur complexe, incluant une variété de produits et services. Sa baisse globale ne reflète pas nécessairement la réalité du panier de la ménagère.

En dépit de ces chiffres globaux, les consommateurs font face à une réalité différente. Les prix des produits de consommation courante ont augmenté en moyenne de 20 % en 2023. Cette hausse significative affecte directement le budget des ménages, sans signe immédiat de répit. Et faire ses courses sans faire attention est toujours aujourd'hui presque impossible.

Le prix de l'essence à la pompe n'a jamais été aussi faible depuis un an

Il y a cependant des nouvelles encourageantes dans certains secteurs. Les prix du gaz, de l'électricité et de l'essence connaissent une baisse, contribuant partiellement au ralentissement global de l'inflation. Ces diminutions offrent un léger soulagement, bien que leur impact soit limité sur le budget global des ménages. Le prix de l'essence à la pompe n'a jamais été aussi faible depuis un an.

L'inflation prend également en compte le marché du logement, qui connaît actuellement une baisse. Bien que cette tendance puisse contribuer à la réduction de l'inflation globale, l'achat d'un logement reste un événement rare pour la plupart des gens. Ainsi, même si certains secteurs montrent des signes de stabilisation, l'impact sur le quotidien reste modeste.

Le podcast de Jean-Baptiste Giraud du 1 décembre 2023 est disponible ici.

Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *