1 mars 2024

L’électroménager n’a pas fait recette en 2023






L’année 2023 a été une période délicate pour l’industrie de l’électroménager en France. La crise économique [source](https://www.economiematin.fr/logement-crise-immobilier-2023) et la restriction du pouvoir d’achat ont causé une baisse considérable des ventes. Le marché de 9,5 milliards d’euros a connu une chute de 7% pour le gros électroménager et de 6% pour le petit électroménager.

Mouvement à la baisse des ventes en électroménager

Les ménages français ont été contraints de revoir leur budget et ont hésité à investir dans de nouveaux appareils ménagers. Selon le Gifam, qui regroupe 118 marques du secteur, l’inflation, le faible nombre de transactions immobilières et la diminution des déménagements ont porté un coup dur à l’industrie. Une enquête a révélé que près de 40% des consommateurs ont réduit leur consommation d’électroménager en 2023, optant pour repousser leurs achats.

En dépit de l’inflation générale, les prix des appareils électroménagers ont continué à grimper, avec une augmentation moyenne de 3,3% pour le gros électroménager et de 8,5% pour le petit électroménager. Ces hausses de prix, bien que plus faibles que la moyenne nationale, ont accentué la pression sur les finances des ménages, déjà affaiblies par la situation économique.

Optimisme dans le secteur de l’électroménager

Malgré ces chiffres déconcertants, les professionnels de l’électroménager restent positifs. Ils misent sur l’innovation et le lancement de nouveaux produits adaptés aux désirs des consommateurs, comme les plaques de cuisson à hotte intégrée, les fours à vapeur et les friteuses à air chaud.

Le marché a aussi noté un attrait croissant pour les appareils connectés et les produits de bien-être. Le Gifam présente des prévisions plus optimistes pour l’année 2024, avec 16% des Français envisageant de déménager et 12% souhaitant rénover leur cuisine, laissant présager un regain d’intérêt pour l’électroménager. De plus, malgré une baisse de 4% dans le marché high-tech de maison suite à la surconsommation durant la pandémie de Covid-19, certains segments haut de gamme et produits exclusifs connaissent une dynamique positive.

Face aux épreuves actuelles, l’industrie de l’électroménager en France démontre sa résilience et sa capacité d’adaptation. Les acteurs de ce secteur conservent leur foi en l’innovation et restent attentifs à l’évolution des besoins consommateurs, malgré un climat économique instable. Les prévisions pour 2024 suggèrent une amélioration, indiquant que le secteur pourrait se rétablir dans les mois à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *