1 mars 2024

Netflix : dites adieu au forfait « Essentiel »

L'offre Essentiel de Netflix était une porte d'entrée abordable pour le service de streaming et ses films et séries. Pour 10,99 euros par mois, les abonnés avaient accès à un écran en qualité 720p, avec la possibilité de télécharger des contenus sur mobile. Une offre qui, malgré sa simplicité, répondait aux besoins de nombreux utilisateurs, notamment ceux qui privilégiaient un usage individuel ou mobile.

Mais cette offre était sur la sellette. Encore existante en France jusqu’au 11 décembre 2023, elle avait déjà disparu dans d’autres pays du monde. Netflix tente en effet d’augmenter ses revenus alors que le secteur du streaming se fait de plus en plus concurrentiel et que les ménages ne peuvent plus se payer autant d’abonnements.

Les abonnés au forfait Essentiel devront payer plus cher

Avec la suppression de l'offre Essentiel, les abonnés actuels se retrouvent dans une situation délicate. Bien que Netflix assure que les abonnés existants pourront continuer à bénéficier de leur tarif actuel, ils se verront privés de la possibilité de revenir à cette offre s'ils décident de changer de forfait ou d'interrompre leur abonnement.

En somme, ils sont coincés : soit ils décident de conserver leur abonnement à bas prix le plus longtemps possible, soit ils arrêtent celui-ci avec l’impossibilité de le retrouver dans l’offre tarifaire. Et ce, même s’ils interrompent l’abonnement pendant un seul mois, l’offre Netflix pouvant être résiliée à tout moment sans frais.

Quels sont les forfaits Netflix qui restent accessibles en France ?

Avec la disparition de l’offre Essentiel, les options restantes pour les abonnés Netflix se résument à des forfaits plus chers ou incluant de la publicité. Le forfait "Standard avec pub" et le "Standard" sont désormais les options de base, avec des tarifs débutant à 13,49 euros pour une expérience sans publicité (mais seulement 5,99 euros par mois avec publicité).

Le forfait "Premium", quant à lui, offre une expérience plus riche avec quatre appareils en Ultra HD 4K, mais à un prix plus élevé de 19,99 euros par mois. Soit la coquette somme de près de 240 euros par an.

Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *