19 avril 2024

Prix du gaz : en avril 2024, il s’écroule (et c’est bon pour le portefeuille)

* [Facebook](#)
* [Twitter](#)
* [LinkedIn](#)
* [WhatsApp](#)
* [Telegram](#)
* [Plus](#)

La CRE, acteur majeur de la régulation des coûts du gaz

Depuis l’application des prix repères à la place des tarifs régulés le 1er juillet 2023, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a offert une meilleure visibilité des coûts du gaz. Notamment depuis juin 2023, chaque mois, [la CRE révèle le prix de référence pour le gaz naturel](https://www.economiematin.fr/gaz-augmentation-juillet-2024-prix-marche-gros). Ce prix calculé en moyenne reflète les coûts que les fournisseurs de gaz doivent supporter pour approvisionner les foyers en gaz naturel. Pour avril 2024, on observe une baisse significative des tarifs. Les consommateurs bénéficient donc des retombées favorables des marchés de gros et de la gestion efficace des coûts par les fournisseurs, surtout suite à la hausse de la taxe sur la consommation de gaz naturel en janvier 2024.

[pour un foyer moyen utilisant le gaz comme moyen de chauffage](https://www.moneyvox.fr/energie/actualites/96821/prix-du-gaz-la-bonne-nouvelle-se-confirme-pour-votre-facture-energie), le prix moyen par kilowattheure est désormais de 0,08792 € TTC, soit une réduction de 4,5% entre mars et avril 2024. Cette baisse renforce la tendance en cours des mois précédents. La CRE, en réajustant régulièrement les composantes de prix, offre ainsi des coûts plus équitables et prévisibles pour les consommateurs.

Les fournisseurs, tenus de conserver leur compétitivité

[La CRE](https://www.cre.fr/actualites/la-cre-publie-son-prix-repere-de-vente-de-gaz-naturel-pour-avril-2024-pour-les-consommateurs-residentiels-raccordes-a-grdf-et-aux-eld) incite à la comparaison des offres sur le marché. Avec la fin des tarifs régulés, les consommateurs se doivent d’être attentifs et de se servir des moyens à leur disposition, tels que le comparateur proposé par le Médiateur national de l’énergie, afin de sélectionner l’offre la plus adaptée. Les fournisseurs, bénéficiant de la liberté d’établir leurs prix, se doivent néanmoins de rester compétitifs, ce qui est avantageux pour les consommateurs.

Cette réduction des tarifs est aussi une opportunité de reconsidérer notre consommation de gaz. La CRE promeut une utilisation plus raisonnée et la recherche de solutions plus durables Dans cette optique, la question de la transition énergétique est primordiale. Les consommateurs sont invités à prendre en compte leur impact environnemental, tout en profitant de tarifs plus attractifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *