14 avril 2024

Tourisme : jamais les étrangers n’ont autant dépensé qu’en 2023 !

Renouveau dans le tourisme français en 2023: touche 63,5 milliards d’euros grâce aux dépenses des touristes étrangers. Malgré la crise de la Covid-19, l’industrie rebondit et bat des records, avec une augmentation impressionnante de presque 12% par rapport à l’année précédente. Parmi les contributeurs les plus importants, nous retrouvons les Belges, les Britanniques, les Allemands et les Suisses. Cependant, nos amis d’Espagne rappellent que la route vers le sommet du tourisme est toujours longue.

Redressement exceptionnel du tourisme en France

Après avoir vécu des périodes très sombres durant la pandémie, l’économie touristique française connaît un renouveau étonnant. En effet, avec une dépense totale de 63,5 milliards d’euros effectuée par les touristes étrangers en 2023, le secteur a non seulement réussi à surmonter la crise sanitaire, mais a également établi un nouveau record. Un succès porté en particulier par les touristes belges, britanniques, allemands et suisses, qui ont injecté respectivement plus de 8 milliards, 7,2 milliards et 6,5 milliards d’euros dans l’économie (_Les Echos_).

Cette reprise encourageante est accueillie avec enthousiasme par les professionnels du tourisme. « _C’est une excellente nouvelle pour les professionnels du tourisme qui ont vécu des années terribles pendant la crise sanitaire_ », s’exclame la ministre du Tourisme Olivia Grégoire. Rappelons que l’industrie touristique française représente près de 8% du PIB du pays. Bien qu’en quantité plus faible, les touristes chinois contribuent toujours à l’économie touristique du pays, avec 1,2 milliard d’euros de dépenses en 2023.

France toujours derrière l’Espagne

Malgré ces progrès remarquables, la France reste derrière l’Espagne en matière de dépenses touristiques. En 2023, l’Espagne a attiré 85 milliards d’euros de dépenses étrangères, soit une augmentation de 19 % par rapport à l’année précédente. La France doit donc travailler dur pour renforcer son attractivité, surtout avec le retour incertain des touristes asiatiques, principalement chinois.

Pour rester compétitive dans ce marché féroce, la France envisage d’améliorer l’offre touristique nationale. Selon la ministre du Tourisme, il est essentiel de valoriser l’offre, notamment en terme de qualité et en s’adaptant aux nouveaux usages pour atteindre l’objectif d’être le premier pays en matière de tourisme durable. Malgré les succès récents, le chemin vers la pole position reste semé d’embûches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *