14 avril 2024

Une croissance nulle au premier trimestre 2024 en France ?

Conjoncture française indécise: L’Insee rapporte une croissance stationnaire au premier semestre 2024

Selon les données récemment publiées par l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (Insee), la croissance économique française pour le premier trimestre 2024 stagne à 0% – une baisse notable par rapport à la prévision initiale de 0,2%. Les experts attribuent cette stagnation aux entreprises qui hésitent à investir en raison de taux d’intérêt dissuasifs. Malgré cette phase d’atonie, l’Insee prévoit un léger redressement pour le second trimestre, avec une croissance estimée à 0,3%, stimulée principalement par une augmentation attendue de la consommation des ménages. Si cette tendance se maintient, la croissance accumulée atteindrait 0,5% à la fin de juin 2024 – un pourcentage que l’Insee qualifie de « modeste ».

Hausses du chômage et gêne sur le marché du travail

Les prévisions de l’Insee pour le marché du travail français ne sont pas plus positives. L’institut s’attend ainsi à une augmentation du taux de chômage, qui passerait à 7,6% d’ici la mi-2024, soit une hausse de 0,4% par rapport à la fin de juin 2023. Cette augmentation s’explique par une croissance modérée de l’emploi, avec environ 40 000 nouveaux postes qui devraient être créés durant cette période.

Une inflation en baisse: bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat

La situation est plus réjouissante en ce qui concerne l’inflation. Cette dernière continue de ralentir, signe positif pour le pouvoir d’achat des Français. L’Insee estime que le taux d’inflation atteindra 2,9% en février 2024, en baisse par rapport à 3,1% le mois précédent. Malgré une hausse des prix de l’électricité, la baisse du coût des produits alimentaires et manufacturés est évoquée comme l’un des facteurs clés de cette réduction de l’inflation. En outre, l’Insee note que la diminution des prix du gaz sur le marché européen contribue à contrebalancer la hausse des tarifs de l’électricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *