14 juin 2024

Prix du gaz : la facture va (encore) flamber en juillet 2024




<br /> Les raisons de la hausse du prix du gaz : une analyse économique<br />

Les raisons de la hausse du prix du gaz : une analyse économique

Décryptage de la récente augmentation des tarifs du gaz naturel qui impacte plus de dix millions de foyers en France.

Augmentation du coût d’acheminement et de la maintenance : facteurs clés de la hausse

Le coût du gaz naturel croît principalement en raison de l’augmentation des coûts d’acheminement et de l’entretien des infrastructures gazières, voir rapport de la CRE. Ce financement est crucial pour assurer l’amélioration et la maintenance des réseaux existants. N’oublions pas qu’au cours des deux dernières années, la consommation de gaz a chuté de près de 20% : les coûts fixes sont donc répartis sur une quantité moindre de consommation, entrainant une hausse des coûts par kilowattheure consommé.

S’agissant de l’impact sur les consommateurs, la hausse se fera sentir différemment. Pour les foyers se chauffant au gaz, une augmentation de 89 euros annuels est à prévoir, d’après les calculs de Ouest France. Pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson et l’eau chaude, la hausse sera d’environ 25 euros par an.

Impact de la transition énergétique sur le prix du gaz

La France, engagée dans une transition énergétique, encourage la réduction de la dépendance à l’égard du gaz naturel. Le nombre d’abonnés s’étiole – une perte de 197,000 clients en deux ans – conduisant à une répartition des coûts fixes sur une base clientèle plus restreinte. Les investissements pour l’intégration du biogaz dans le réseau gazier, estimés à 1,8 milliard d’euros, tiennent également une place capitale dans la structuration du prix de cette énergie.

La décroissance séquentielle du nombre d’abonnés au gaz en France, provoque une inévitable hausse tarifaire pour les ménages qui persistent à utiliser cette énergie pour leur chauffage, leur eau chaude ou leur cuisson.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *