14 avril 2024

Voitures d’occasion : les prix s’effondrent en 2024

Alors que l’année 2024 marque son empreinte, une tendance se dessine sur le marché des voitures d’occasion : les coûts sont en baisse. Selon l’analyse faite par La Centrale, une réduction moyenne des prix de 590 euros par rapport au trimestre précédent et de 1.080 euros sur un an se remarque. Il semble qu’après les secousses dues à la crise du Covid-19 et à la pénurie de voitures neuves, un retour à une certaine normalité s’opère.

Cette réduction des prix affecte surtout les véhicules récents, quel que soit leur type de motorisation. Par exemple, les voitures de moins de deux ans subissent une dépréciation de 1,6%, et pour celles de deux à quatre ans, elle atteint 4%. Le marché des voitures d’occasion démontre ainsi une dynamique complexe et diverse.

Le dilemme des consommateurs face à l’achat de voitures d’occasion

D’après une étude menée conjointement par La Centrale et l’institut Kantar, acheter une voiture d’occasion peut être source de stress pour de nombreux Français. Pourtant, ce sentiment tend à pousser de plus en plus de personnes vers des achats auprès de professionnels pour gagner en sécurité. Ceci souligne le besoin d’un encadrement plus strict lors de l’acquisition d’un véhicule d’occasion.

Les véhicules électriques d’occasion font face à une forte baisse de leur valeur

Les chiffres révèlent une diminution marquée du coût des véhicules électriques d’occasion, une chute plus significative que celle des voitures à motorisation traditionnelle. En effet, le prix des voitures entièrement électriques a chuté de 1.700 euros (-6,4%) et celui des hybrides a diminué de 1.222 euros (-3,5%). Pour le premier trimestre 2024, la baisse moyenne du coût des voitures électrifiées d’occasion est estimée à 1.400 euros (-4,4%), soit une diminution annuelle de 12,6%.

Cette tendance indique un désintérêt croissant pour les véhicules électrifiés sur le marché de l’occasion. La cause de cette défaveur auprès des consommateurs demeure cependant à examiner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *