19 avril 2024

Bonus réparation : déjà des millions d’euros d’économisés !

Le Bonus Réparation : Une incitation économique et écologique à réparer vos vêtements

Êtes-vous au courant du bonus réparation dédié aux textiles et chaussures? Il se traduit par une ristourne appliquée directement sur les frais de réparation de vos vêtements et footwear. Cela exclus par contre le linge de maison et les sous-vêtements. Le montant du bonus diffère en fonction du type d’intervention, de 6 à 25 euros, et permet de donner une nouvelle vie à votre chemise favori ou de restaurer vos bottines en cuir. Le Fonds réparation, dont la direction est assurée par l’éco-organisme Refashion, garantit cette belle application du principe du pollueur-payeur. En effet, chaque marque vestimentaire contribue à ce fonds par le biais d’une écocontribution, dans le but d’encourager les réparations et de diminuer en conséquence les déchets.

Bilan : Des centaines de milliers de réparations et d’importantes économies réalisées

Depuis son instauration, cet avantage financier a facilité près de 250 000 réparations, principalement dans le domaine de la cordonnerie (84 %) et de la réparation de vêtements (16 %). Avec une moyenne de huit euros économisés par intervention, les consommateurs peuvent réduire leurs dépenses tout en adoptant une attitude éco-responsable. En effet, opter pour la réparation au lieu de l’achat neuf est moins onéreux. Cette initiative a permis aux Français d’économiser 2,3 millions d’euros, selon les données fournies par Elsa Chassagnette, responsable de Refashion.

Un impact bénéfique sur l’économie locale et l’environnement

Vu que près de 1 050 boutiques partout en France sont labellisées, le bonus réparation peut bénéficier à un grand nombre de ménages. Elsa Chassagnette précise d’ailleurs que « un ménage sur deux réside à moins de 10 minutes en voiture d’un réparateur labellisé ». Les enseignes les plus nombreuses sont les retoucheries (60 %) et les cordonneries (40 %). Certaines régions se démarquent par leur taux élevé de réparation de vêtements grâce à ce dispositif: l’Île-de-France, l’Occitanie et les Hauts-de-France en tête.

Vers une intensification de l’économie circulaire grâce au Bonus Réparation

Le succès indéniable de ce bonus réparation témoigne d’un changement de comportement chez les Français, de plus en plus résolus à réparer plutôt qu’à acheter neuf. Outre l’économie réalisée, ils participent également à la diminution de l’impact environnemental de l’industrie de la mode, notoirement connue pour être l’une des plus polluantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *