1 mars 2024

Chèque énergie 2024 : êtes-vous éligible ?

Le chèque énergie est une initiative gouvernementale lancée en 2018, visant à soutenir les ménages aux revenus modestes dans le paiement de leurs factures d'énergie (gaz, électricité, fioul) et les travaux de rénovations énergétiques. Cette aide répond à un double objectif : alléger la charge financière des dépenses énergétiques pour les foyers les plus vulnérables et encourager l'amélioration de l'efficacité énergétique des logements.

Pour être éligible au chèque énergie, trois critères principaux sont à considérer : la composition du foyer (exprimée en unités de consommation), le revenu fiscal de référence (RFR), et le calcul du RFR divisé par le nombre d'unités de consommation. En 2023, le seuil de revenu fiscal annuel était fixé à 11 000 euros par unité de consommation. Un couple avec deux enfants ne devait pas dépasser 23 100 euros. Il est prévu que ces conditions restent inchangées en 2024. Le ministère de la Transition écologique a mis en place un outil en ligne qui  permet de regarder si on a accès à cette aide ou non.

Chèque énergie 2024 : pas besoin de refaire une demande pour les bénéficiaires du chèque en 2023

En 2023, le montant du chèque énergie variait entre 48 et 277 euros, avec une moyenne de 200 euros. Pour 2024, bien qu'aucune augmentation n'ait été officiellement annoncée, des discussions sont en cours, notamment en réponse aux préoccupations soulevées par la Fondation Pierre Abbé concernant l'insuffisance du montant face à la fin du bouclier tarifaire sur l'énergie, notamment sur le gaz. Le chèque énergie est conçu par le gouvernement pour couvrir les coûts associés à diverses sources d'énergie domestique, y compris les factures d'électricité, de gaz, et de bois, ainsi que d'autres formes d'énergie utilisées pour le chauffage. Il peut également être utilisé pour financer des travaux de rénovation énergétique. Cependant, il est important de noter que ce chèque ne peut pas être utilisé pour régler les dépenses de carburant.

Les bénéficiaires du chèque énergie en 2023 n'ont pas besoin de refaire une demande pour 2024. Le versement de cette aide est automatique, basé sur les informations fiscales et la situation de logement du ménage. Il est cependant crucial de rester à jour dans ses déclarations de revenus. Ce chèque est versé de manière automatique chaque année depuis 2018 entre le 21 avril et le 30 mai. Le barème du chèque énergie pour 2024 n'a pas encore été officiellement publié. Cependant, il est probable qu'il suive les lignes directrices de 2023, où le montant variait en fonction du RFR et de la composition du ménage. Les détails précis devraient être disponibles sur les plateformes gouvernementales dédiées.

Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *