1 mars 2024

Consommation : ces produits que les Français achètent moins

* [Facebook](#)
* [Twitter](#)
* [LinkedIn](#)
* [WhatsApp](#)
* [Telegram](#)
* [Plus](#)

L’inflation modifie les habitudes d’achats des Français
——————————————————-

Depuis 2023, la France fait face à une inflation moyenne de 4,9%, soit deux fois le taux considéré comme standard par la Banque de France et la Banque Centrale Européenne (BCE). Les conséquences de cette inflation sont surtout ressenties lors des courses. Les produits de consommation courante connaissent une hausse de prix de plus de 20% en deux ans. Du coup, les Français se trouvent contraints d’ajuster leurs achats en privilégiant des produits à moindre coût.

En raison de cette situation économique, les Français ont repensé leurs priorités d’achat. Les dépenses en articles d’hygiène et de beauté ont considérablement baissé avec une chute de 6,1% en 2023. Pour eux, nourrir leur famille est plus important que de s’offrir le dernier shampoing à la mode.

Un recul d’achats des produits d’hygiène et de beauté en France
—————————————————————–

D’après une récente étude de l’institut Circana que [_Le Figaro_](https://www.lefigaro.fr/conso/ces-nouvelles-tendances-de-consommation-qui-emergent-sous-le-poids-de-l-inflation-20240117) a révélée, les ventes des produits d’hygiène et de beauté ont enregistré une baisse de 6,1% en 2023. Plus généralement, les volumes de ventes ont diminué de 3,1%.

Paradoxalement, même si les produits alimentaires ont bien résisté avec une légère baisse d’achats de 2,1%, certains types de produits ont connu des baisses remarquables. C’est le cas des produits préparés avec une chute des ventes de 5,3%. Par contre, les ventes de produits apéritifs et de pâtisseries ont connu une hausse respectivement de 2,1% et 0,4%.

La hausse de l’inflation influence les choix des consommateurs
——————————————————–

En 2023, [l’inflation en France](https://www.economiematin.fr/linflation-en-hausse-en-decembre-2023) a été estimée à 4,9%. Cette hausse de prix a influencé les choix des consommateurs. Ainsi, les produits de grande consommation ont connu une inflation de 12,8%, et ont même dépassé les 20% sur les deux dernières années.

Face à cette situation, les clients se tournent davantage vers les marques de distributeurs, généralement 35% moins chères. En conséquence, les ventes de produits de ces marques ont progressé de 0,8%. Une aubaine pour les distributeurs indépendants tels qu’Intermarché et Système U. De plus, les magasins de hard-discount comme Action et Normal, ainsi que ceux de déstockage comme Noz, attirent de plus en plus de consommateurs avec leur offre de produits à bas prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *