14 avril 2024

Courses : pourquoi elles coûteront encore plus cher ?

Chapô

La « loi Descrozaille », nommée d’après le député Renaissance Frédéric Descrozaille, a été adoptée en mars 2023 pour protéger les petits producteurs et les PME. Cependant, cette loi qui limite les promotions à 34% sur certains produits, risque d’engendrer une augmentation du coût des courses pour les consommateurs français. Cet article explore les tenants et aboutissants de cette loi et ses implications économiques.

Impact de la loi Descrozaille sur les consommateurs et les distributeurs

Depuis l’adoption de la loi Descrozaille en mars 2023, les stratégies d’achat des Français se trouvent ébranlées. Les promotions, stratégie marketing largement approchée par les consommateurs pour alléger leurs dépenses, sont désormais restreintes à 34% sur divers produits. Cette mesure, malgré sa visée protectrice des petits producteurs et PME, n’est pas sans conséquence sur le pouvoir d’achat des consommateurs.

Par ailleurs, les grandes enseignes de distribution expriment également leur insatisfaction. Carrefour, E.Leclerc ou encore Intermarché voient cette loi comme une limitation à leur compétitivité, leur capacité à attirer de nouveaux consommateurs en se démarquant par des promotions alléchantes se trouve compromise.

Les dernières promotions avant l’entrée en vigueur de la loi

Certaines enseignes, anticipant l’entrée en vigueur de la loi Descrozaille prévue pour le 1er mars 2024, proposent des promotions exceptionnelles durant la dernière semaine de février. Les consommateurs peuvent ainsi jouir d’offres allant jusqu’à -50% sur des produits plébiscités, une manière pour ces distributeurs de maximiser leurs ventes avant la mise en application de cette réglementation.

En somme, la loi Descrozaille révèle toute la complexité des enjeux économiques impliquant producteurs, distributeurs et consommateurs. Bien que conçue pour protéger les petites et moyennes entreprises, elle n’est pas sans susciter des réactions variées, voire contradictoires, au sein de ces diverses parties prenantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *