14 avril 2024

Temu : n’achetez plus de jouets ils sont très dangereux !

Temu, le rival chinois d’Amazon, critiqué pour la sécurité de ses jouets

La start-up chinoise Temu, émanation du titan PDD Holdings, s’est imposée avec vivacité sur la scène européenne du commerce en ligne grâce à une politique tarifaire agressive et à des campagnes publicitaires massives. Toutefois, la question de la conformité et de la sécurité des produits vendus par Temu est aujourd’hui au cœur des préoccupations. En effet, la Fédération Européenne des Industries du Jouet (TIE) tire la sonnette d’alarme sur les risques présentés par les jouets en vente sur la plateforme.

Jouets non conformes sur Temu : l’alerte de la TIE

La TIE a récemment publié une étude qui révèle que l’ensemble des 19 jouets, achetés sur Temu pour un test, violait la réglementation européenne et que 18 d’entre eux posaient des risques significatifs pour la sécurité des enfants. Ils comportaient notamment des risques de coupures, d’étouffement, de strangulation et d’exposition à des substances chimiques dangereuses.

Suite à ces découvertes alarmantes, la TIE encourage vivement les autorités à renforcer la réglementation et la surveillance des articles vendus en ligne. Les produits provenant en particulier de fournisseurs hors Union Européenne doivent être soumis à une attention accrue. Cette demande a pour objectif de sauvegarder la sécurité des consommateurs européens et de garantir un marché équitable pour les entreprises respectant les normes de sécurité.

Dangers spécifiques liés aux jouets vendus sur Temu

L’étude de la TIE a révélé divers risques liés aux jouets disponibles sur Temu. Un hochet pour bébés présentait par exemple des arêtes vives et des petites pièces susceptibles de provoquer des coupures et des étouffements. Un kit de slime s’est avéré contenir une quantité de bore dépassant 11 fois la limite légale.

La plupart des jouets testés ne comportaient pas d’adresse européenne, une exigence réglementaire pour la vente de jouets dans l’Union Européenne. Cela illustre les défis posés par la vente de produits non conformes par des vendeurs basés à l’extérieur de l’Union Européenne, exploitant les failles juridiques actuelles.

La réponse de Temu aux critiques de la TIE

La TIE a observé que Temu réagissait à chaque fois que des défauts étaient signalés en retirant les produits concernés de la plateforme. Cependant, selon la TIE, cette réaction reste insuffisante face au volume de jouets potentiellement dangereux qui échappent à la détection et qui se retrouvent entre les mains des consommateurs européens, et notamment des enfants.

Il est donc impératif pour les acteurs de l’e-commerce tels que Temu de prendre des mesures significatives pour garantir la sécurité et la conformité de leurs produits, afin de protéger leurs consommateurs, et particulièrement les plus jeunes d’entre eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *