1 mars 2024

Danone : les bouteilles Evian polluent, une plainte déposée

Actions en justice contre Danone : les promesses de neutralité carbone remises en cause.

Le cas de Danone, une illustration du débat autour de la neutralité carbone

Depuis le 10 janvier 2024, le géant de l’agroalimentaire, Danone, fait face à une poursuite judiciaire aux États-Unis. L’objet du contentieux ? Sa marque d’eau bien connue, Evian, accusée de ne pas respecter ses engagements environnementaux. Une allégation qui surprend, d’autant que Danone est souvent citée en exemple pour sa responsabilité climatique.

En effet, Danone est reprochée de publicité mensongère en promouvant ses bouteilles d’eau Evian comme « neutre en carbone » alors que leur production générerait du CO2 et autres formes de pollution. Danone répond en avançant que ces émissions sont compensées par des investissements dans des projets écologiques, mais cette méthode de compensation carbone suscite la controverse auprès des consommateurs.

Les entreprises soumises à la pression croissante des consommateurs et de la réglementation

Le cas de Danone illustre bien l’ère nouvelle dans laquelle les entreprises évoluent. Les consommateurs sont aujourd’hui plus vigilants et attendent des preuves concrètes quant à l’engagement écologique des entreprises. Il est ainsi crucial pour ces dernières de se montrer claires et transparentes sur leurs actions en faveur du climat, tant le discours de neutralité carbone peut être source de confusion.

Par ailleurs, les entreprises doivent faire face à une législation de plus en plus stricte en matière d’environnement. Selon une étude de l’Institut Grantham de juillet 2023, plus de 80 entreprises ont été poursuivies en justice pour avoir manqué à leurs engagements environnementaux. La nouvelle réglementation européenne anti-greenwashing, attendue pour 2026, prévoit même l’interdiction d’annoncer une neutralité carbone sans preuve tangible à l’appui. Un contexte qui incite les entreprises à revoir leur stratégie et à faire preuve de plus de transparence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *