1 mars 2024

Deux-roues : pourquoi les ventes ont-elles dégringolé en 2023 ?

Le marché des deux-roues stagne tandis que les ventes de motos se dynamisent

Perturbations du marché des deux-roues

Le constat est sans appel : 2023 signifie un coup de frein pour le marché des deux-roues en France. Selon les statistiques de AAA Data, la vente de ces véhicules a diminué de 2% par rapport à 2022, qui avait déjà souffert d’une chute similaire. Les ventes ont touché autant le segment du neuf (284.457 unités) que celui de l’occasion (886.425 unités). Cet affaiblissement est interprété par l’observatoire de Solly Azar comme l’impact d’un environnement d’inflation et une concentration des dépenses des ménages vers des produits de première nécessité.

Le segment des deux-roues électriques est particulièrement touché avec une décroissance notable de 16%, se traduisant par seulement 42.624 immatriculations en 2023. AAA Data pointe les lacunes dans l’électrification du marché par rapport à celui des voitures, attribuant la chute à une offre limitée et un soutien gouvernemental insuffisant.

La reprise des ventes de motos et véhicules de loisir

Malgré cette situation générale morose, le segment des motos enregistre une croissance de 2% avec 864.306 ventes, booster par une augmentation des ventes de véhicules neufs (+6%). Les « néo-motards » de 18-25 ans ont grandement contribué à cette dynamique avec une hausse de près de 30% d’intérêt pour ce moyen de transport. On note également une forte croissance d’intérêt chez les adolescents, avec une hausse de 38% chez les 14-17 ans et de 6% chez les 18-25 ans. Les grosses cylindrées supérieures à 400cc, considérées comme des véhicules de loisir, contribuent elles aussi à cette dynamique positive.

Concernant les ventes de deux-roues électriques, les chiffres démontrent une concentration de ces ventes dans les grandes agglomérations, comme Paris où le stationnement gratuit pour ces véhicules aurait stimulé l’intérêt local. Toutefois, cette impulsion semble marquer le pas à l’échelle nationale. Le marché des deux-roues est donc, en conséquence, dans une phase de mutation où les deux-roues électriques luttent pour maintenir leur croissance face à un éventail de défis économiques et de manque de soutien. En parallèle, une nouvelle génération de motards redonne de l’élan au marché des motos traditionnelles et des véhicules de loisir, presageant des changements dans les comportements et les préférences d’achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *