19 avril 2024

Électricité : Elon Musk annonce un blackout mondial pour très bientôt !

Potentielle carence globale d’électricité : Elon Musk tire la sonnette d’alarme

Accélération notable de la mobilité électrique, développement spectaculaire de l’Intelligence Artificielle (IA) : ces innovations basées sur l’électricité sont désormais à un tournant majeur. Elon Musk, intervenant à la conférence Bosch Connected World, n’a pas mis de gants pour mettre en lumière cette problématique : une éventuelle raréfaction mondiale d’électricité d’ici 2025. À ses dires, la demande en électricité se fait plus pressante, et les approvisionnements de demain n’auront probablement pas la capacité de répondre aux besoins grandissants.

L’affirmation peut surprendre, d’autant plus qu’elle vient du PDG de Tesla, l’un des acteurs primordiaux sur le marché des voitures électriques. Le fait que ses propres entreprises pourraient indirectement déclencher cette situation est un paradoxe implacable.

Quelle solution à la pénurie potentielle d’électricité selon Musk ?

Musk, entrepreneur emblématique et figure iconique de l’IA, s’est exprimé avec ferveur sur ce sujet. « Nous approchons la plus emblématique révolution technologique de tous les temps », a-t-il déclaré. Cependant, l’essor de l’IA a accentué les besoins en puces, déclenchant selon lui une vérité préoccupante : « il ne sera pas possible de produire assez d’électricité pour alimenter ces puces. Pour faire éclore cette révolution, l’homme à la tête de Tesla fait un appel pressant à l’investissement des entreprises privées et à l’implication des institutions publiques dans la mise en œuvre de technologies de stockage d’électricité et de l’optimisation des réseaux électriques intelligents.

Derrière ces prises de parole, un autre enjeu ?

Musk ne cache pas ses intérêts. À travers ces annonces, il compte également sécuriser les fondations de son secteur de prédilection : l’automobile électrique. D’après ses déclarations à la Bosch Connected World, « une pénurie de puces pour les réseaux neuronaux s’est d’abord manifestée. Par la suite, des questions se sont posées concernant la disponibilité des transformateurs abaisseurs de tension. Il est incontestable que la demande en électricité est croissante. Et comme pour l’automobile électrique, un nombre considérable de systèmes ne pourront pas être approvisionnés correctement».

En démasquant ces obstacles potentiels, il ambitionne sans doute de pousser vers l’innovation, et assurer ainsi la pérennité des voitures électriques malgré les défis énergétiques à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *