19 avril 2024

Épargne : le PEAC, le livret pour les jeunes hyper-intéressant

Le PEAC, un outil d’investissement à destination des jeunes pour la transition écologique

Facebook, Twitter, Linkedin, WhatsApp, Telegram [Plus](#)

Le [Plan d’épargne Avenir Climat (PEAC)](#) introduit par la [loi du 23 octobre 2023 relative à l’industrie verte](https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGISCTA000048244338) mérite une attention particulière. Son concept novateur vise à orienter l’épargne privée vers des initiatives publiques et privées respectueuses de l’environnement. Ce n’est pas un simple instrument d’épargne, comme le fera remarquer Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie. La finalité du PEAC est d’inciter les jeunes à s’impliquer dans la transition climatique. À la différence du [Livret](https://www.economiematin.fr/epargne-livrets-2024-interets-conseils-zamoun) A, il offre une souplesse de rendement, probablement plus importante, toutefois liée à un risque variable basé sur les décisions de gestion des ressources placées dans des obligations vertes ou des fonds labellisés Greenfin ou ISR.

Les parents peuvent ouvrir un PEAC pour leur enfant dès sa naissance jusqu’à ses 21 ans. Avec un plafond identique à celui du Livret A, soit 22 950 euros, le PEAC visera à fermer automatiquement à l’âge de 30 ans. Le président du conseil scientifique du Cercle des épargnants, Philippe Dupuy, souligne que le PEAC, comme un formidable moyen pour initier les jeunes à l’épargne privée sur le long terme, serait une occasion pour eux d’appréhender la proportion de risque dans la recherche de rendement.

Le PEAC : Une épargne défiscalisée

Le PEAC se distingue particulièrement par son régime fiscal avantageux. En effet, il ne sera soumis ni à l’impôt sur le revenu, ni aux prélèvements sociaux. Toutefois, sa liquidité est limitée : les retraits ne seront autorisés qu’à partir de 18 ans, excepté dans des situations exceptionnelles, et après un minimum de cinq ans d’ouverture.

Ainsi, le PEAC est destiné à financer la transition écologique. Les fonds collectés seront affectés à la décarbonation des sites industriels, au soutien des énergies renouvelables et aux entreprises engagées dans cette transition. Cette option semble particulièrement alléchante pour les parents désireux d’épargner pour l’avenir de leurs enfants. Le PEAC entrera en application au plus tard le 1ᵉʳ juillet 2024 et pourra être cumulé avec d’autres plans d’épargne existants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *