19 avril 2024

Gaz : la consommation s’écroule en France en 2023

Exceptionnelle baisse de la consommation de gaz en France : une descente de 20% en deux ans

La France a connu une spectaculaire baisse de sa consommation en gaz durant l’année 2023, avec une réduction étonnante de 11,4%, ce qui représente un record historique. La consommation nationale totale de gaz s’est en effet retrouvée sous le seuil des 400 TWh. Une diminution impensable dans les années 90, mais fort réaliste aujourd’hui. Quels sont donc les détails de cette baisse phénoménale et qu’est-ce que cela signifie pour l’avenir de l’énergie en France ?

Une baisse générale de la consommation de gaz

La consommation de gaz a connu une descente remarquable chez tous les consommateurs. En 2023, les ménages, le secteur tertiaire et la petite industrie ont été devant une décrue de 6,5% de leur consommation, avec un total de 253 TWh. Les entreprises industrielles se sont également mises à la page, avec une consommation réduite de 7,4%, chiffrée à 103,8 TWh. De plus, la consommation de gaz des centrales électriques a significativement baissé de plus de 40% en 2023, au retour du taux de 2021 de 36 TWh.

La source officielle indique que ces baisses de consommation sont attribuées à plusieurs facteurs, dont les évolutions de l’activité industrielle, les efforts vers l’efficacité énergétique et la substitution entre différentes sources d’énergies.

La montée en puissance du biométhane

Alors que la consommation de gaz diminue, la production de biométhane, une alternative renouvelable, ne cesse d’augmenter en France. Avec une production annuelle de 11,8 TWh, équivalent à la capacité de deux réacteurs nucléaires, le biométhane affiche une ascendance notable. La France encourage vivement ce type de production, visant une capacité de 44 TWh de gaz renouvelables d’ici 2030, marquant une volonté ferme et conscients vers une transition énergétique durable.

Par ailleurs, bien que la quantité de gaz naturel transporté par la France ait diminué de 10% en 2023 pour atteindre 680 TWh, le pays n’oublie pas son rôle crucial comme hub énergétique pour ses voisins européens. La France continue d’alimenter l’Italie, la Suisse, la Belgique et l’Allemagne, avec 112 TWh de gaz acheminés vers ces pays en 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *