1 mars 2024

Inflation : 1 Français sur 3 va réduire sa nourriture en 2024




Inflation en France: Impact et répercussions sur les consommateurs

Inflation et réduction de consommation : comment les Français s’adaptent?

En 2024, une inflation préoccupante pousse 32% des Français à envisager une réduction de leur consommation alimentaire. Le baromètre Wavestone divulgué le 15 janvier 2024, indique que les ménages les plus modestes sont les plus durement touchés. Les chiffres parlent : 68% envisagent de réduire les dépenses de loisirs, 66% celles d’électricité et 43% celles d’alimentation. Par contre, [il serait intéressant de noter que seulement 21% des plus fortunés envisagent une réduction de leurs dépenses.](https://www.economiematin.fr/inegalites-riches-fortune-oxfam-pauvrete-monde)

Le prêt-à-porter et l’énergie au cœur de la crise

La prédiction de Wavestone indique une baisse conséquente des dépenses dans l’habillement, avec 64% des consommateurs anticipant une réduction dans ce domaine. [L’inflation](https://www.economiematin.fr/inflation-consommation-economie-france) s’attaque aussi à l’énergie où 57% des ménages prévoient de diminuer leur consommation d’électricité, 49% celle de l’essence, et 45% celle du gaz. Les produits d’hygiène et de beauté sont concernés par 39% des consommateurs qui prévoient une réduction.

Le marché de l’occasion, une alternative salvatrice

Face à cette inflation, nombreux sont ceux qui se tournent vers le marché de l’occasion pour limiter leurs dépenses mensuelles. 60% des Français ont en effet adopté cette pratique. L’habillement domine ce secteur, avec 77% des consommateurs ayant effectué un achat ou une vente de vêtements de seconde main. Mais pas seulement: la location de biens culturels, d’électronique, de vêtements, de matériel de bricolage et même d’électroménager s’installe doucement comme une alternative économique prisée.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *