19 avril 2024

Les frais bancaires augmentent de 3% en 2024

2024 : Hausse significative des tarifs bancaires en dépit de la stabilité antérieure

Selon l’Observatoire des tarifs bancaires (OTB), l’année 2024 voit une nette inflation des tarifs bancaires. Effectivement, environ 57% des tarifs analysés ont connu une croissance, avec un taux moyen d’augmentation oscillant entre 2,5% et 3%. Cette hausse prend une ampleur particulière lorsque l’on note que les frais de gestion de compte, par exemple, ont augmenté de 3%, s’établissant désormais à 21,22 euros par an. La Fédération bancaire française (FBF) défend cependant cette élévation modérée arguant qu’elle a été mise en place dans un souci d’équilibrer la gestion face à l’inflation.

L’OTB met en lumière une conséquence importante de cette hausse : elle frappe de plein fouet les consommateurs dits « petits » et « moyens ». Au quotidien, ces derniers se retrouvent à avoir à débourser respectivement 66,23 euros et 147,80 euros par an en frais bancaires. Cette hausse des tarifs bancaires marque une inflexion tranchée par rapport à la stabilité relative qui prévalait ces deux dernières années.

Stratégies des banques : une transparence floue ?

Les résultats de l’étude de l’OTB traduisent une stratégie énigmatique adoptée par les banques. En effet, seulement 2 produits sur les 14 observés ont vu leur tarif descendre. De plus, une tendance surprenante se confirme : de plus en plus de banques offrent des cartes de paiement à débit immédiat au même tarif que les cartes à débit différé. Certaines institutions proposent même ces cartes immédiates à des tarifs supérieurs.

De plus, l’OTB pointe au défi de la transparence des banques. Il semblerait que de plus en plus d’établissements retardent la publication de leurs frais bancaires, obscurcissant de fait la vision d’ensemble des tarifs de l’OTB. Dans la quête d’une meilleure transparence, le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) prévoit d’ajuster ses périodes de référence pour ses futurs rapports. Cette modification est espérée comme étant une solution pour éclairer l’évolution des tarifs bancaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *