19 avril 2024

Les Français sont-ils prêts en cas d’hiver glacial ?


Préparation à l’hiver 2024 : Les Français sont-ils prêts à braver le froid ?

Selon une étude récente menée par Rothelec, ayant exploré les prévisions et préparatifs de 2 201 personnes en vue de l’hiver 2024, il ressort que l’inquiétude règne. En effet, 58% des répondants expriment une crainte d’un hiver particulièrement froid. Néanmoins, ils sont un nombre considérable, 76 %, à ne pas avoir consacré un budget spécifiquement destiné à se protéger du froid. Cela intervient pendant qu’en 2023, 22% des Français ont été exposés à des températures glaciales pendant 24 heures ou plus.

Des Français mal préparés pour un hiver rigoureux

L’étude de Rothelec révèle de plus que la majorité de la population française (55%) n’a pas adopté des mesures adéquates afin de se prémunir d’un hiver sévère. Seulement 41% d’entre eux se sentent préparés pour affronter des températures basses. Cette lacune dans la gestion proactive des risques climatiques est alarmante et suggère une déconnexion entre la perception des Français du froid et leur action effective pour y faire face.

Le réchauffement corporel face au froid : des vêtements chauds et une alimentation plus riche

D’après l’enquête, face à un hiver rigoureux potential, près des trois quarts des Français (76%) n’ont pas dédié de budget spécifique pour se réchauffer. Parmi ceux qui l’ont fait, les plans de dépenses sont variés. Si 23% envisagent de consacrer entre 700€ et 900€, 19% prévoient un budget de 500€ à 700€. Cette situation révèle les effets de l’inflation toujours prégnante sur leur pouvoir d’achat. Par ailleurs, les mesures envisagées pour se réchauffer en cas de froid intense varient également. Pour ce qui est des dépenses planifiées, 22% des répondants privilégient des vêtements plus chauds et 14% des repas plus consistants. Par ailleurs, en cas de froid, 62% pensent à passer plus de temps sur leur lieu de travail pour profiter de l’énergie de chauffage.


Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *