1 mars 2024

Netflix supprime son abonnement à 11 euros !

Netflix révise son offre: entre hausse de prix et publicités

Netflix a récemment annoncé la suppression de son forfait Essentiel, jusqu’alors accessible à 11 euros et très prisé pour son absence de publicité. Désormais, les téléspectateurs devront opter pour une offre à 6 euros incluant des publicités ou pour un abonnement standard sans publicité à 13,49 euros. Alors, entre économies, augmentation de dépenses ou abandon de Netflix, que choisiront les consommateurs? D’autant plus que la formule Essentiel restera tout de même accessible jusqu’au second trimestre 2024.

Une stratégie de hausse pour booster le prix de l’action Netflix

Selon les informations révélées, Netflix vise à augmenter son revenu moyen par abonné. Suite à une phase compliquée en 2022, l’entreprise espère rebondir, attirant de nouveaux consommateurs et faisant grimper le prix de son action. Cela pourrait cependant avoir des conséquences pour ses utilisateurs qui ont dû faire face à des hausses de prix ces derniers mois ou qui doivent maintenant supporter des publicités. A ce jour, l’offre incluant des publicités représente 40% des inscriptions sur Netflix.

Netflix envisage une offre à plus de 20 euros en France

Connue pour son contenu en constante évolution, Netflix semble préparer le terrain pour une nouvelle hausse de prix en 2024. Parmi les ajouts récents sur la plateforme figurent la 4K et des jeux vidéo. Aux Etats-Unis, le géant du streaming a investi massivement dans le sport en direct avec un contrat à 5 milliards de dollars sur dix ans avec la WWE (World Wrestling Entertainment), prouvant son ambition de diversifier et d’enrichir son contenu. Cependant, cette ambition pourrait conduire l’offre Premium à dépasser le seuil symbolique et financier de 20 euros en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *