14 avril 2024

Santé : Les pénuries de médicaments ne sont pas une fatalité !





L’économie de la santé en France : un éclairage sur la pénurie de médicaments

L’économie de la santé en France : un nouvel éclairage

Face à une logique montante à l’échelle mondiale de commercialisation des médicaments, la France se trouve dans une impasse. En effet, l’augmentation de la consommation de médicaments n’est pas soutenue par la capacité de production existante. En parallèle, un jeu de pouvoirs économiques continue de se jouer entre industriels en quête de profits et politiques privilégiant une économie de santé axée sur les économies budgétaires.

Achat de médicaments : la route vers une économie compétitive

Nos politiques se tournent de plus en plus vers des options d’achat de médicaments à des prix très bas proposés par des laboratoires pharmaceutiques. Cela pose un problème majeur : les laboratoires préfèrent souvent vendre à des pays qui peuvent offrir de meilleures conditions tarifaires, comme la Suisse ou l’Allemagne, où la pénurie de médicaments n’est pas une préoccupation. Cela met en péril le marché français du médicament, et par extension, notre politique de santé.

Il est donc urgent de reconsidérer notre approche en matière de santé et de comprendre que l’équation économique n’est pas qu’une question de prix d’achat, mais aussi de valeur ajoutée pour le pays et ses citoyens. L’une des solutions envisageables pourraît être la relocalisation de la production de médicaments en France, ce qui exigerait un investissement initial pour relocaliser la production de molécules techniques.

Des pistes pour un système de santé économiquement durable

Alors que de nombreuses officines sont aujourd’hui en difficulté, il est nécessaire de réfléchir à de nouvelles stratégies pour renforcer notre économie de la santé. L’une de ces solutions pourrait être l’adoption de médicaments biosimilaires, des alternatives moins coûteuses aux médicaments traditionnels. Bien qu’étant inclus dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale, leur adoption est en cours d’évaluation et fait face à des résistances. Il est primordial de surmonter ces obstacles pour réaliser une économie significative sur le budget de la sécurité sociale.

Une autre piste pourrait être la révision des politiques de stocks de médicaments. Des propositions de loi ont récemment été présentées pour obliger les industriels à augmenter leurs stocks et imposer des sanctions en cas de pénurie. Cependant, le recours à des sanctions pourrait être contre-productif. Au lieu de cela, le défi consiste à modifier le modèle économique de notre système de santé à travers une stratégie orientée vers l’innovation et l’investissement dans nos propres ressources nationales.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *