19 avril 2024

Telecom : La Poste Mobile bientôt propriété de Bouygues ?

Le groupe Bouygues se positionne pour consolider sa position sur le marché des télécommunications en ciblant un acteur majeur dans le domaine : La Poste Mobile. Le premier opérateur virtuel et cinquième opérateur mobile français, avec ses 2,3 millions d’abonnés et un chiffre d’affaires prévu de 300 millions d’euros pour 2023, attire les attentions mais celle de Bouygues se démarque par sa proactivité.

Une stratégie d’expansion

En proposant un prix d’acquisition de 950 millions d’euros, Bouygues a fait un grand pas vers l’expansion de son portefeuille clients. Le directeur général de Bouygues Telecom, Benoît Torloting, a évoqué que les avantages de cet éventuel accord sont évidents : non seulement le groupe Bouygues renforcera sa présence sur le marché mobile mais profitera également du vaste réseau de distribution de La Poste dans toute la France.

Cependant, cette acquisition potentiellement avantageuse comprend une série d’obstacles.

Des obstacles à surmonter

Le premier obstacle est le droit de préemption détenu par [SFR](#), qui détient 49% de La Poste Mobile jusqu’en 2026. Cela signifie que SFR peut potentiellement bloquer l’acquisition de Bouygues. De plus, l’acquisition nécessite diverses autorisations administratives qui sont délivrées par les Autorités de la Concurrence.

Mais l’espoir est présent pour Bouygues. Le groupe Altice, propriétaire de SFR, est en effet surendetté et cherche à vendre des actifs. De plus, après la fin de l’exclusivité du contrat wholesale avec SFR en 2026, Bouygues Telecom prévoit de migrer les clients de La Poste Mobile vers son réseau, avec des coûts d’intégration prévus de 140 millions d’euros d’Ebitdaal par an à partir de 2028. Bouygues prévoit donc une transition douce pour conserver sa clientèle.

L’avenir nous dira si le groupe Bouygues peut réaliser ce coup de maître.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *