19 avril 2024

ZFE : vous pouvez y échapper dans certaines villes si…

« `html

Ouverture de certaines Zones à Faibles Emissions aux véhicules de collection en France

Une bonne nouvelle pour les détenteurs de voitures anciennes en France : 11 villes ont décidé d’autoriser leur circulation, sous certaines conditions. Ces agglomérations font parties des Zones à Faibles Émissions (ZFE), des zones où la circulation automobile est restreinte pour des raisons environnementales. Le véhicule doit être classé comme « voiture de collection » pour pouvoir bénéficier de cette exemption.

Comment classer son véhicule comme « voiture de collection » ?

Pour obtenir le statut de « voiture de collection », plusieurs critères doivent être respectés. Le véhicule doit avoir été construit ou immatriculé depuis plus de trente ans, ne plus être en production et garder son origine sans modification majeure. Une attestation spécifique, délivrée par le constructeur ou la Fédération française des véhicules d’époque (FFVE), est nécessaire pour faire la demande de la carte grise collection (champ Z) auprès de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS).

Outre le fait de pouvoir circuler librement dans les ZFE, le titulaire d’un certificat d’immatriculation « véhicule de collection » peut bénéficier de conditions d’assurance plus favorables et d’une exemption de certaines obligations techniques périodiques. Les métropoles du Grand Paris et de Bordeaux pourraient également introduire cette dérogation prochainement.

Expansion des Zones à Faibles Emissions (ZFE) en France

Neuf autres agglomérations françaises d’au moins 150.000 habitants envisagent de mettre en place des Zones à Faibles Emissions d’ici 2025 : Arras, Grand Annecy, Grand Nancy, Lille, La Rochelle, Fort-de-France, Clermont-Ferrand, Toulon et Plaine Commune (Saint-Denis). Les horaires de restriction ainsi que le périmètre de ces zones seront à la discrétion des autorités locales.

Le système des ZFE se base sur la vignette Crit’Air, devenue obligatoire dans ces zones. Cette vignette classe les véhicules selon leur empreinte environnementale. L’objectif à terme est d’interdire progressivement la circulation des véhicules thermiques. A noter que depuis le 1er janvier 2024, plusieurs villes ont déjà durci leur réglementation en interdisant la circulation des voitures classées Crit’Air 4.

« `

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *