2 mars 2024

2 millions de Français contraints de changer d’adresse ?

Un bouleversement dans l’adressage en France : facilitation d’accès aux services et optimisation de la connectivité

La géolocalisation est désormais un élément clé dans notre quotidien. Elle facilite l’accès aux services publics et privés, et permet d’optimiser la connectivité à des services essentiels comme la fibre optique. Cependant, une adresse claire est indispensable à sa bonne mise en application.

Présentation des nouveaux défis pour les communes de moins de 2.000 habitants

En France, environ 20.000 communes de moins de 2.000 habitants devront faire face à un chantier colossal. Avant le 1er juin 2024, elles devront avoir nommé et numéroté toutes leurs voies, une tâche qui s’annonce complexe pour celles qui n’avaient, jusqu’alors, pas cette obligation.

Cette nouveauté entrainera une mise à jour majeure de la « Base adresse locale », qui sert à créer une base de données des adresses nationales. Cela simplifiera considérablement le quotidien des personnes concernées. Il s’agira, entre autres, d’éliminer les doublons et les erreurs de localisation, qui ont bien souvent entravé la livraison de services.

La refonte de l’adressage pour des millions de Français

La révolution est en marche avec la loi 3DS, promulguée en février 2022. Elle requiert une modernisation criante ainsi qu’une efficacité par l’obligation de l’adressage complet des communes. A l’avenir, les lieux-dits devraient être supprimés ou du moins, remplacés par des adresses précises et standardisées. D’après le site adresse.data.gouv.fr, les communes ne sont pas tenues d’indiquer les noms des lieux-dits en ajoutant « Rue » ou « Route ». En nommant une voie, ils octroient un nom à celle-ci, et non pas au lieu-dit.

L’impact de cette réforme de l’adressage ne sera pas négligeable. D’ici le 1er juin 2024, environ 1,8 million de français verront leur adresse changer. En début de l’année 2024, environ 55% des communes de moins de 2.000 habitants n’avaient pas encore accompli cette mise à jour indispensable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *