14 juin 2024

Ameublement : Jysk, concurrent d’Ikea va ouvrir nouveaux 500 magasins



Jysk, rival d’Ikea en France, en pleine expansion

Mettant son empreinte dans le paysage commercial français, l’enseigne danoise d’ameublement Jysk accélère son développement. Avec l’ouverture de trente magasins supplémentaires en 2020, Jysk augmente sa présence avec désormais 72 points de vente à travers la France, selon Capital. S’affirmant sur le même secteur que le géant suédois Ikea, Jysk entend conquérir les villes de moindre envergure.

Jysk, une croissance stratégique en France

L’accélération de la croissance Jysk en France découle d’une stratégie bien définie. Avec la prise en main directe par sa maison mère basée au Danemark, l’entreprise met en place un « maillage plus fort » que son concurrent Ikea, selon Luc Weiland, responsable de l’expansion de Jysk en France, dont les propos sont rapportés par BFMTV. En se déployant au sein des villes de 10 000 habitants, Jysk envisage de toucher près de 15 millions de Français, un potentiel relevé par Geoconfluence en 2017.

Jysk se distingue en outre par le format de ses magasins, notablement plus petits que ceux d’Ikea. Avec une moyenne de 1 250 m², rapportée par Capital, contre 15 000 à 20 000 m² pour Ikea, Jysk réussi le pari d’une croissance économique forte dans des surfaces moindres. De 2020 à 2021, l’enseigne a ainsi doublé son chiffre d’affaires, atteignant 68 millions d’euros.

L’offre diversifiée de Jysk, un atout dans la conquête du marché français

Fondée en 1979 par Lars Larsen, Jysk, spécialiste initialement dans la literie, a diversofié son offre avec le temps. Aujourd’hui, l’enseigne propose du linge de maison, des meubles, de la petite décoration et surtout, du mobilier de jardin, qui représente à lui seul 35 à 40% de son chiffre d’affaires en saison. Ce dernier assure une part importante de la performance de Jysk, qui compte sur un maillage dense dans les villes moyennes pour accroître son développement dans l’Hexagone.

Contrairement à Ikea, Jysk offre également d’autres marques que la sienne dans ses magasins, notamment Simmons, Dodo ou encore Dunlopillo. Cette diversification permet de répondre aux attentes des consommateurs désireux de disposer d’un choix plus large, comparé à l’offre standardisée de Ikea. Ainsi, Jysk confirme son ambition de devenir un acteur principal de l’ameublement en France.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *