1 mars 2024

Chèque énergie : vous pourrez faire une réclamation

Chèque énergie : Une aide précieuse pour les ménages modestes en proie à des complications

Le chèque énergie en question : une aide majeure pour des millions de Français

D’une moyenne de 150 euros, le chèque énergie apporte un important soutien financier aux 5,6 millions de Français le recevant. Il sert à régler les factures d’électricité, de gaz ou autres types d’énergie du logement. Dans un contexte de hausse significative des tarifs de l’électricité en février 2024 (entre +8,6 % et +9,8 % selon les contrats), cette aide revêt une importance d’autant plus grande.

Cependant, environ un million d’individus se sont trouvés exclus de ce dispositif généralement attribué automatiquement en raison d’erreurs techniques, selon un rapport regroupant plusieurs associations dont l’Association nationale de défenses des consommateurs et usagers (CLCV). Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire a assuré qu’un service spécial serait mis en place courant mai 2024 afin que les personnes lésées puissent se manifester. Vous pouvez vérifier votre éligibilité au chèque énergie en utilisant ce simulateur en ligne.

Des complications techniques liées à l’abolition de la taxe d’habitation

Mr Le Maire a identifié la source du problème comme étant une complication technique due à la suppression de la taxe d’habitation. Il explique que certains foyers, spécifiquement les néo-famille, étudiants ou professionels récemment actifs, ou ceux dont les revenus ont diminué en 2022 par rapport à 2021 risqueraient de ne pas recevoir leur chèque énergie à temps.

En effet, la taxe d’habitation, qui a été abolie pour les résidences principales au début de l’année 2023, servait précédemment de référence à l’administration fiscale pour recueillir des informations précises sur les ménages. Dans la plupart des cas, ces informations étaient liées aux bénéfices fiscaux de référence et à la composition du foyer. Suite à sa suppression, l’administration s’est retrouvée sans moyen pour collecter ces informations. Mr Le Maire a assuré que des mesures correctives sont actuellement en cours afin d’éviter la resurfacing de tels problèmes à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *