14 juin 2024

Moto : une lourde amende pour cette habitude désormais interdite

Les autorités françaises mettent fin à la circulation inter-files pour les motos à partir d’août 2024

Malgré une phase d’expérimentation en [2021](https://www.securite-routiere.gouv.fr/chacun-son-mode-de-deplacement/dangers-de-la-route-moto/mieux-conduire-moto/circulation-inter-files#:~:text=L’%C3%A9cart%20de%20vitesse%20en,sup%C3%A9rieur%20%C3%A0%2030%20km%2Fh.&text=Au%2Ddel%C3%A0%20de%2050%20km,leur%20place%20dans%20les%20voies.), la circulation inter-files pour les motos sera prohibée en France à partir d’août 2024. Face au non-respect des dispositions sécuritaires, cette décision a été prise dans l’objectif de préserver la sécurité routière.

La fin d’une pratique tolérée à titre d’essai

Au cours de l’année 2021, la circulation entre les files a été autorisée pour les [motards](https://www.economiematin.fr/permis-moto-demande-cpf-etat) dans 21 départements dans le cadre d’un projet expérimental. Les régions de l’Île-de-France, des Alpes-Maritimes et des Bouches-du-Rhône étaient concernées. L’expérimentation permettait aux motards, uniquement sur les autoroutes et voies rapides avec terre-plein central, de se déplacer entre les files de véhicules, à condition de respecter une vitesse maximale de 50km/h et de ne pas dépasser une différence de 30km/h par rapport aux autres usagers de la route. Ce projet avait pour visée d’évaluer la sécurité de cette pratique largement répandue parmi les motocyclistes.

Cependant, les résultats de cette période d’essai, n’ont pas été convaincants, poussant ainsi les autorités à interdire entièrement cette pratique à partir du 1er août 2024. Les motards qui continueront à se déplacer entre les files seront passibles d’une amende de 135 euros et d’une perte de trois points sur leur permis de conduire.

Une décision prise pour la sécurité routière

Durant la phase d’expérimentation, de nombreux motocyclistes n’ont pas respecté les conditions de sécurité et les limites de vitesse, augmentant notablement le risque d’accidents. Les conducteurs d’automobiles ont, quant à eux, été souvent surpris par l’arrivée des deux roues entre les files de voiture.

Au vu de ces constats, l’interdiction de la circulation inter-files apparaît comme une mesure nécessaire pour améliorer la sécurité routière et éviter des accidents souvent graves. Les conducteurs de motos vont devoir adapter rapidement leur conduite aux règles habituelles stipulées dans le Code de la route qui ne prévoit pas de déplacement entre les files de véhicules.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *