14 juillet 2024

SNCF : les trains de l’été sont encore vides

SNCF face aux défis de l’été 2024 : Comment adapter son offre pour répondre à la demande ?

Un enjeu de taille pour l’été 2024

La Société Nationale des Chemins de fer Français (SNCF) fait face à un défi de taille pour l’été 2024. Selon Alain Krakovitch, directeur de TGV et Intercités, deux sièges sur trois restent à pourvoir pour la période estivale, ce qui équivaut à près de 12 millions de billets toujours disponibles. Cette situation survient malgré un départ record des ventes, avec 1,5 million de billets vendus en une seule journée. Il est donc vivement conseillé de réserver à l’avance afin de profiter des tarifs les plus avantageux.

Pour la SNCF, l’été 2024 s’annonce bien différent des autres années. En tant que transporteur officiel des Jeux Olympiques, la société a dû prendre des dispositions spécifiques pour adapter son offre de transport à cet événement mondial. Cela inclut l’ajustement des horaires de TGV pour accommoder les spectateurs rentrant après les jeux, ainsi que le transport de plus de 80 équipes de football en TGV.

Des initiatives pour attirer tous les publics

Face à ce défi, la SNCF a lancé plusieurs initiatives pour attirer un maximum de voyageurs. Pour les jeunes de 18 à 27 ans, la société propose le Pass Rail, offrant un accès illimité aux services TER et Intercités pour seulement 49 euros par mois. Comme l’a déclaré Patrice Vergriete, le ministre des Transports, cette offre pourrait bénéficier à environ 700 000 jeunes.

En outre, la SNCF cherche également à attirer les voyageurs de tous âges. Pour l’été 2024, la compagnie a ajouté 400 000 places supplémentaires sur ses TGV par rapport à l’été 2023 et prévoit d’augmenter le nombre de trains OUIGO de 30% d’ici 2026. Ces efforts visent à rendre le train plus attrayant pour les Français, nombre d’entre eux le jugeant trop cher et peu pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *