2 mars 2024

SNCF : prix des billets en hausse, êtes-vous concernés ?



Hausse des prix des billets SNCF: Que faut-il savoir?

Comme vous le savez probablement déjà, la SNCF a récemment procédé à une augmentation des tarifs de plusieurs de ses grands axes. En effet, cette hausse a été introduite en ce début de février 2024, suscitant des réactions diverses parmi les usagers de la compagnie ferroviaire, notamment ceux qui sont abonnés à la carte Avantage.

Précision concernant la hausse des tarifs

Contrairement à ce que certains pourraient penser, il ne s’agit pas d’une manoeuvre soudaine et imprévue de la part de la SNCF. Au contraire, cette hausse tarifaire avait été annoncée de manière transparente par la compagnie, avec une mise en application planifiée pour le 10 janvier 2024 et une augmentation moyenne des tarifs de 5%. Malgré cela, la communication à ce sujet n’a pas été idéale et une grande partie des usagers s’est retrouvée mal informée.

Pour exprimer leur mécontentement, des voyageurs détenteurs des abonnements TGV Max Actif et TGV Max Actif+ ont mené une sorte de « [grève](https://www.economiematin.fr/sncf-greve-presentation-titre-transport-abonne) » en omettant volontairement de présenter leur titre de transport.

L’introduction d’une nouvelle méthode de calcul

Ce qui semble avoir créé davantage de confusion parmi les usagers, c’est la révision des critères pour le calcul des tarifs des billets. En effet, la SNCF a introduit une nouvelle méthode basée sur le « temps de parcours moyen observé », remplaçant ainsi les plafonds tarifaires précédemment en vigueur avec la carte Avantage.

Selon la SNCF, cette modification vise à « mieux refléter la réalité du temps de parcours ». Toutefois, cette nouvelle approche est loin d’avoir fait l’unanimité parmi les voyageurs, en particulier lorsqu’il s’agit de comprendre pourquoi une telle hausse n’a pas conduit à une amélioration de la qualité du service. Malheureusement, avec les nouveaux tarifs prévus pour 2024, il semblerait que la tendance ne soit pas prête à s’inverser.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *