14 juin 2024

Télévision : la chaîne Cnews serait désormais rentable

Cnews, une dynamique d’audience qui séduit les annonceurs

D’après les informations relayées par le journal Le Point, Cnews, la chaîne d’information en continu, connaît une montée en puissance dans ses taux d’audience. A titre illustratif, cette dernière a évolué de 0,6% lors de sa création en 2017, pour atteindre les 2,3% en 2023, venant d’une certaine manière titiller le leadership de BFMTV qui culmine à 3% en 2023. Ce regain d’audience n’a pas laissé indifférent le monde de la publicité, puisque plus de 300 annonceurs ont choisi Cnews pour passeurs de leurs messages publicitaires, contribuant ainsi largement à la rentabilité de la chaîne jusqu’au mois de juin 2024.

Un afflux publicitaire marqué par la diversité des annonceurs

Les écrans publicitaires de Cnews sont de plus en plus nombreux, surtout durant la matinale, qui observe une affluence record de sponsors pour les diverses chroniques. Outre ces nouvelles apparitions, Cnews a connu par le passé la présence d’annonceurs institutionnels, pour des entreprises parfois méconnues, probablement attirés par des offres tarifaires compétitives et l’opportunité de bénéficier d’une visibilité sur une chaîne de portée nationale. Ces dernières années, ces annonceurs atypiques ont vu leur visibilité réduire, pour laisser la place à des acteurs nouveaux, comme par exemple, une « école de management, Science Politique et communication », l’ISSEP fondée par Marion Maréchal, visible sur Cnews, mais désertant probablement les écrans de BFM TV.

Un redressement économique à base d’un déficit important

Si pour l’année 2024 la rentabilité de Cnews semble probable selon une source du Point, le chemin du redressement économique est encore long. Le passif financier de la chaîne d’information indique un déficit de 30 millions d’euros enregistré en 2017 et maintenu à une échelle de plusieurs millions d’euros jusqu’au printemps 2024. En revanche, l’avenir de Cnews semble incertain, entre le renouvellement de la fréquence TNT, et le rachat probable de BFM TV, leader en audience, par le groupe CMA CGM, suite à un accord dévoilé en mars 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *