16 juillet 2024

Tourisme : des tas de promotions pour sauver la saison

Les professionnels du tourisme français sont moins enthousiastes que d’habitude à l’approche de la saison estivale 2024. Avec des taux de réservation en chute libre et une baisse des réservations aériennes, la saison à venir semble moins prometteuse que celles des trois précédentes.

Une baisse de la demande touristique

La raison principale de ce déclin est apparente dès le premier regard : l’économie. Malgré un taux d’inflation en léger recul par rapport à l’an dernier, qui a atteint 2,3% en mai, le pouvoir d’achat des ménages continue de diminuer. D’après l’étude d’Europ Assistance, le budget des vacances des Français a baissé de 14% cette année. Cette situation a conduit à une restriction des projets de voyage malgré l’intérêt toujours présent pour l’évasion et le dépaysement.

Pour contrer cette baisse, les professionnels du tourisme sont plus actifs que jamais pour séduire les vacanciers. Parmi les plus déterminés, les compagnies aériennes se distinguent par des promotions fortes. Ryanair a organisé une vente flash pour ses vols d’été, EasyJet a diminué les prix de ses vols de 15%, alors qu’Air France propose des vols vers l’Amérique du Nord pour moins de 500 euros et vers l’Europe à partir de 150 euros.

Une situation sans précédent pour le tourisme

Néanmoins, ces promotions ne concernent pas uniquement les compagnies aériennes. Les opérateurs de voyages, hôtels et clubs de vacances jouent également le jeu afin de capter une clientèle moins nombreuse que d’habitude. Par exemple, Belambra propose jusqu’à 50% de réduction pour la seconde semaine. D’autres acteurs proposent des rabais de 40% pour des séjours en France ou de 30% pour des destinations internationales.

De même, les pays du Maghreb, affectés par une situation géopolitique tendue, offrent des réductions allant de 25 à 45% dans l’espoir d’inciter plus de voyageurs à réserver avant la mi-juillet. Ces initiatives tentent de rassurer une clientèle préoccupée et de stimuler les réservations d’été. Par ailleurs, d’autres éléments viennent apporter leur lot de défis. Les Jeux Olympiques de Paris 2024, qui vont assurément attirer un grand nombre de Français, risquent de délaisser une part des touristes habituels. De plus, l’instabilité politique à proximité des régions en proie à des conflits encourage les voyageurs à faire preuve de prudence lorsqu’il s’agit de choisir leur destination estivale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *