14 avril 2024

CAF : vos aides augmentent, découvrez les nouveaux montants !

Valorisation des aides CAF : de l’amélioration à l’horizon !

La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) apporte une bouffée d’air frais à ses bénéficiaires. À compter du 1er avril 2024, toutes les allocations enregistreront une hausse de 4,6% pour mieux soutenir les ménages à revenus modestes face à une inflation qui atteint désormais 2,9%. Stimulées par cette mesure, les allocations familiales pour les couples avec un enfant augmenteront, passant de 141,99 euros à 148,52 euros par mois, notamment pour un revenu annuel inférieur à 74 960 euros. Et ce n’est pas tout !

Un coup de pouce pour les personnes en situation de handicap

L’Allocation aux Adultes Handicapés ( AAH ) marque un tournant historique en dépassant les 1.000 euros. Elle s’élève précisément à 1.016 euros par mois pour une personne seule, contre 971,37 euros précédemment. Est concernée une population de plus de 1,2 million de personnes, qui perçoivent cette aide via la CAF ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Par ailleurs, l’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH) enregistre une augmentation, passant de 142,70 euros à 149,26 euros.

Le RSA : un précieux soutien pour les plus démunis

L’aide à destination des personnes sans emploi ou percevant de maigres revenus profite aussi de cette revalorisation. Le montant du RSA pour une personne seule va atteindre 635,71 euros, soit une hausse de +27,96 euros. De leur côté, les couples sans personne à charge pourront désormais recevoir 953,56 euros par mois. Un couple avec un enfant à charge percevra 1 144 euros, et ce montant augmentera avec chaque enfant supplémentaire. A souligner que la réforme du RSA, qui entre en vigueur à partir du 1ᵉʳ janvier 2025, introduit une nouvelle condition d’éligibilité : les bénéficiaires du RSA devront travailler au minimum 15 heures par semaine.

D’autres aides, comme l’Aide au Retour à l’Emploi (ARE), l’allocation de solidarité spécifique (ASS), les aides au logement (APL, ALF, ALS), la Prime d’Activité, l’Allocation de Soutien Familial (ASF), l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS), la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE), l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), etc bénéficieront également de cette revalorisation. Un coup de pouce, des plus bienvenus, à l’économie domestique des ménages modestes en ces temps d’inflation persistante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *